Champions Cup : La Rochelle retrouvera le Leinster en poules, du lourd aussi pour Bordeaux et Lyon, Toulouse, le Racing et Toulon s'en sortent mieux

C'est une revanche de la dernière finale de Champions Cup qui sera au programme des poules, après le tirage au sort de la nouvelle saison, effectué mercredi.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le demi de mêlée rochelais Tawera Kerr-Barlow au duel avec le joueur du Leinster Ross Molony, lors de la finale de la Champions Cup, le 20 mai 2023. (PAUL ELLIS / AFP)

Les confrontations de la Champions new-look sont désormais connues. Avec un tirage au sort réalisé mercredi 21 juin, la route vers la succession de La Rochelle est maintenant tracée. Le chemin s'annonce périlleux pour cette deuxième édition, qui verra l'intégration des franchises sud-africaines.

Opposés en finale lors de la dernière édition, La Rochelle, double tenante du titre, et le Leinster, double finaliste sortant, croiseront le fer dès les phases de groupes, au sein d'un groupe relevé. En effet, cette poule 4 rassemblera, mis à part les deux derniers finalistes, les Stormers, les Sale Sharks, les Leicester Tigers et enfin le Stade français. Comme le veut le nouveau format, des clubs issus d'un même championnat ne peuvent pas s'affronter lors de cette phase. Parisiens et Maritimes ne se joueront donc pas à ce stade.

Pour l'Union Bordeaux-Bègles, la tâche s'annonce également très ardue avec une poule des plus compliquées. Si l'équipe girondine ne peut pas affronter Lyon, également placé dans cette poule 1, elle est tombée sur des gros morceaux : les Saracens, les Bears de Bristol, le Connacht et les Sud-Africains des Bulls.

Pour le Stade toulousain et le Racing 92, le tirage aurait difficilement pu être plus clément. Les deux clubs français, qui ne se joueront pas dans cette première phase, évitent en effet les têtes d'affiche irlandaises, mais aussi sud-africaines. Dans cette poule 2, ils affronteront l'Ulster, Bath, les Harlequins et Cardiff. Des équipes largement abordables sur le papier. Pour Toulon, qui évoluera dans la poule 3 avec Bayonne, la qualification est aussi envisageable. Si le Munster et Exeter sont de sacrés clients, Glasgow et Northampton le sont un peu moins.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Champions Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.