Champions Cup : en démonstration à Chaban-Delmas, La Rochelle rafle le huitième de finale aller contre l’Union Bordeaux-Bègles

En s’imposant (31-13) à l'extérieur, samedi après-midi, les joueurs de Ronan O’Gara ont remporté la première manche face à l’UBB.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'arrière rochelais Brice Dulin à la lutte avec l'ouvreur Bordelo-Bèglais François Trinh-Duc, le 9 avril 2022. (THIBAUD MORITZ / AFP)

Ils n’ont pas tout à fait accompli la moitié du chemin, mais les joueurs de La Rochelle ont frappé un grand coup en décrochant un succès précieux (31-13) sur la pelouse de l’Union Bordeaux-Bègles, samedi 9 avril. Dans ces huitièmes de finale de Champions Cup nouvelle formule (match aller-retour), où la qualification en quarts est offerte à celui qui marquera le plus de points sur les deux rencontres, les coéquipiers de Grégory Alldritt se sont assurés de recevoir leur nouvel meilleur ennemi en position de force le week-end prochain.

Les Rochelais ont assurément marqué psychologiquement des Bordelo-Bèglais auxquels ils avaient déjà infligé quatre défaites consécutives en Top 14. La dernière en date remonte d’ailleurs à samedi dernier. Au terme d’un match étouffant, les deux clubs s'étaient écharpés sur le terrain, mais aussi en tribunes par le biais de leurs entraîneurs respectifs (15-16). Cette fois, les Maritimes ont paru un ton au-dessus, sans pour autant que l’UBB ne fasse un mauvais match et c’est peut-être cela le plus inquiétant pour les protégés de Christophe Urios.  

Des internationaux au rendez-vous

Extrêmement adroits en conquête, tranchants dans les collisions, véritables poisons dans le jeu au sol, une grande maîtrise s’est dégagée de cette prestation des Maritimes. Dans un match très agréable où les temps de jeu se sont succédé sans discontinuité, les joueurs de Ronan O’Gara ont été plus pragmatiques que leurs adversaires du jour. Outre la patte de l’ouvreur néo-zélandais Ihaia West devant les poteaux (14 points), les réalisations de Raymond Rhule sur l’aile (22e) et de Jonathan Danty au centre (54e), ainsi qu’un essai de pénalité sont venus entériner le score.    

Malgré les très solides performances de leurs internationaux, notamment Cameron Woki auteur d’un essai (51e) et passeur décisif sur celui de Federico Mori (68e) et Maxime Lucu à la mêlée, les Bordelo-Bèglais n’ont rien pu faire. Hormis quelques rares mauvais choix, comme cette passe sautée trop appuyée de Lamerat vers Diaby (24e), ils se sont aussi fait subtiliser le ballon dans des moments chauds par l’excellente défense rochelaise, on pense notamment aux grattages précieux de Pierre Bourgarit (25e) et de Grégory Alldritt (36e).

De quoi enfoncer un peu plus l’UBB dans la morosité. L'Union reste sur une seule victoire lors des huit derniers matchs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Champions Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.