Champions Cup : Bordeaux-Bègles arrache sa première demi-finale aux dépens du Racing 92

L'Union Bordeaux-Bègles est sortie victorieuse de ce choc franco-français en quarts de finale de Champions cup, dimanche 11 avril. En s’imposant 24-21 face au Racing 92 dans un match tendu et fermé sans le moindre essai, Bordeaux valide son billet pour les demi-finales.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
L'ouvreur international de l'UBB, Matthieu Jalibert, tout heureux après avoir donné la qualification à l'UBB pour les demi-finales de Champions cup, le 11 avril 2021, au stade Chaban-Delmas de Bordeaux. (ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

Bordeaux-Bègles continue son parcours en Coupe d’Europe. Une première qualification dans son histoire pour les demi-finales de Champions cup. Une semaine après sa victoire écrasante 36-17 face à Bristol lors des huitièmes, l'UBB a décroché son billet aux dépens du Racing 92, finaliste en titre. Au terme d'une fin de match insoutenable, les hommes de Christophe Urios n'ont rien lâché. Pour connaître l’adversaire des Bordelais, il faudra encore patienter quelques heures. Le tirage au sort aura lieu ce dimanche 11 avril à l’issue du dernier quart de finale.

Un match cadenassé

On s’attendait à un choc de Coupe d’Europe avec un festival d’essais. Finalement, on a eu le droit à une rencontre complètement verrouillée, sans essai. Un manque de précision de la part des deux équipes très denses défensivement, mais aussi un manque de vitesse ont poussé les buteurs à se montrer décisifs au pied. Le face-à-face entre deux joueurs formés à Bordeaux (Matthieu Jalibert et Maxime Machenaud) a maintenu un suspense incroyable.

De trois points en trois points, l'UBB et le Racing ont fait durer l'indécision jusqu'à la dernière minute. Yoram Moefana pensait pourtant être le premier à aller en terre promise, à la 80e minute, pour offrir la victoire aux siens. Mais son essai a été refusé pour un en-avant d'un de ses coéquipiers dans un ruck. Et c'est donc finalement sur une dernière tentative au pied de Jalibert, de plus de 50m, que l'UBB a été délivrée.

La manque de discipline a coûté cher aux deux équipes. L'expérimenté Rémi Lamerat a ainsi effectué un croche-pied volontaire à son adversaire Juan Imhoff, et a reçu un carton jaune (35e). En deuxième mi-temps, le joueur du Racing 92 Baptiste Chouzenoux a également quitté le terrain durant dix minutes pour un contact involontaire de son épaule dans la tête de Romain Buros (63e).

Matthieu Jalibert héroïque 

Matthieu Jalibert avait conquis lors du Tournoi des Six Nations en tant que buteur. Une nouvelle fois, il a fait ses preuves. Le numéro 10 Bordelais a inscrit la totalité des points de la rencontre de sa formation : "Il y a eu l'intensité. Ça s'est joué à peu de chose comme les grands matches. Aujourd'hui ça nous sourit. Je suis tellement content parce qu'on a failli perdre le match juste avant de ma faute mais l'équipe a été incroyable. (...) C'est une compétition qui est quand même excitante, grandiose. Comme j'ai dit toute la semaine, quand tu gagnes la Coupe d'Europe, tu es la meilleure équipe d'Europe", a-t-il déclaré au micro de Bein Sports. 

L’hécatombe continue pour les Racingmen

Le club francilien n'a pas été gâté par les blessures. Il comptait déjà de npombreux absents. la liste s'est allongée rapidement. Camille Chat, sur la première action de jeu, a été contraint de sortir après avoir été touché à la cheville. Remplacé par Teddy Beaubigny, le talonneur international aura disputé seulement une minute de ce quart de finale.

Il y a également eu de la casse en deuxième mi-temps… Eddy Ben Arous, blessé à la main, a quitté le terrain à la 44e minute de jeu. Seulement dix minutes plus tard, c’était au tour de Kurtley Beale. KO après avoir été heurté par le Bordelais Benjamin Tameifuna, Beale est sorti pour subir le protocole commotion. Ces trois Racingmens ont donc rejoint Virimi Vakatawa, Bernard Le Roux, Dominic Bird et Henry Chavancy sur le bancs des blessés. Cela a forcément pesé dans ce combat incertain.

-

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Champions Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.