Rugby : Toulouse rejoint La Rochelle en finale du Top 14 après sa victoire sur Bordeaux-Bègles en demi-finales (24-21)

Toulouse retrouvera La Rochelle en finale pour tenter de remporter un 21e titre de champion de France. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Romain Ntamack a marqué le premier essai toulousain face à l'Union Bordeaux-Bègles.  (DENIS CHARLET / AFP)

La différence entre un champion et un jeune premier se situe souvent dans les détails. La demi-finale de Top 14, samedi 19 juin, entre Toulouse et l'Union Bordeaux-Bègles en est le parfait exemple. Et comme il y a quelques semaines au même stade de la compétition en Coupe d'Europe, les hommes d'Ugo Mola ont rappelé à leurs adversaires tout le chemin qu'il reste à faire pour soulever leur premier Brennus. Une défaite frustrante (24-21) qui propulse les Toulousains en finale du championnat de France face à La Rochelle.  

L'apprentissage et la discipline

Mais que ce fut dur pour les coéquipiers de Romain Ntamack. Et pourtant, c'est le jeune demi d'ouverture qui avait ouvert les compteurs avec un essai au bout de cinq minutes. Le début d'un jeu du chat et de la souris durant une bonne partie de la rencontre entre les deux équipes. Mais alors que les hommes de Christophe Urios étaient dominants, ils ont été trop pénalisés pour leur indiscipline. 

C'est d'ailleurs sur une erreur de Seuteni, coupable d'un plaquage dangereux sur Ntamack et expulsé dans la foulée (58e), que le tournant du match va s'opérer. Menant alors, les Bordelais vont progressivement se faire rattraper avant de se faire coiffer au poteau. Si Mathieu Jalibert a longtemps entretenu la flamme au pied (61e, 77e) et si Uberti a aussi cru pouvoir prendre le dessus dans les derniers instants avec une percée mémorable (76e), rien n'y a fait. La marche était trop haute. 

Ce ne sera donc pas pour cette année que l'Union Bordeaux-Bègles connaîtra les joies d'une première finale de Top 14. Comme il y a quelques semaines en Coupe d'Europe, Christophe Urios devra regarder Toulouse tenter d'ajouter un nouveau trophée à une salle déjà bien garnie. Et apprendre. Encore. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.