Rugby : "Je ne serai plus président de la LNR dans un an", assure Paul Goze

Élu président de la Ligue nationale de rugby (LNR) en 2012, Paul Goze ne sera "plus président dans un an", a-t-il expliqué mercredi dans un entretien à l'AFP, où il écarte toute tentation d'un troisième mandat.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Paul Goze, président de la Ligue Nationale de rugby (SPEICH FREDERIC / MAXPPP)

Paul Goze, l'ancien président de l'USA Perpignan a annoncé la couleur. D'ici un an, il ne sera plus président de la Ligue nationale de rugby. "Je finis mon deuxième et dernier mandat à la fin de l'année. Cela fait huit ans. J'ai été élu en novembre 2012, je finis donc mon mandat à la fin de l'année 2020. Je ne serai plus président dans un an", a confié celui qui avait été réélu en 2016.

Un troisième mandat, comme un temps évoqué par certains médias ? "Je ne peux pas. Les statuts ne permettent pas plus de deux mandats", a-t-il rappelé. Selon les statuts et règlements généraux de la LNR, section 3, article 29, "le Président est rééligible, dans la limite de deux mandats successifs", ce qui exclut donc le Perpignanais de 68 ans.

Les prochaines élections auront lieu en "fin d'année 2020 ou début d'année 2021", selon les dires de l'ancien deuxième ligne. "Je voudrais régler les problèmes de l'automne et puis avoir avancé dans le problème du calendrier international pour la saison à venir avant de passer à l'élection. Aucune date n'est arrêtée aujourd'hui", a-t-il également précisé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.