Cet article date de plus de trois ans.

Roland-Garros : Nadal stoppé par la pluie face à un Bolelli accrocheur

Le tenant du titre Rafael Nadal fait son entrée en lice dans cette édition 2018 de Roland-Garros. Et son premier tour n'est pas simple face à Simone Bolelli. Accrocheur et sans complexe face au n°1 mondial, l'Italien joue crânement sa chance, arrivant à percer la muraille du Majorquin. Mais le décuple vainqueur sur la terre battue parisienne fait pour l'instant respecter la logique. "Rafa" mène deux manches à zéro (6-4, 6-3). Le jeu a été stoppé à 0-3 en faveur de l'Italien dans le troisième set.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Simone Bolelli, l'Italien aux faux airs de Thiago Motta, a du se sentir bien seul face au maître des lieux et son public au moment de pénétrer sur le court Philippe Chatrier. Pourtant le 130e joueur mondial, coupé dans son élan par la pluie dans le troisième set alors qu'il mène 3-0, ne dévie pas de sa ligne de conduite face à l'ogre de l'ocre. La stratégie est simple : agresser le Majorquin lors de chaque frappe de balle. Son application ? Sans faille ou presque.

La perte des deux premiers sets et le score (6-4, 6-3) ne laissent pas assez transparaître l'impression laissée par Bolelli ce lundi en fin d'après-midi Porte d'Auteuil. L'Italien a littéralement pilonné "Rafa". Ses coups droits dévastateurs - dont une des pancartes publicitaires flanquées d'un crocodile se souviendra - mettent à mal l'Espagnol.

On a hâte de revoir les deux joueurs sur le court Philippe-Chatrier ce mardi. Et un Nadal bousculé, qu'on se le dise, ça n'arrive pas tant que ça à Roland. Une raison de plus pour être impatient...

Retrouvez la suite de ce match dès sur notre site francetvsport.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.