Cet article date de plus de deux ans.

Roland-Garros : Nadal et Djokovic déroulent, Thiem lâche un set

A l'image de son dauphin, Rafael Nadal qui s'est défait un peu plus tôt en trois petits sets de l'Allemand Yannick Hanfmann, le Serbe et numéro 1 mondial Novak Djokovic n'a pas fait durer le suspense sur le court Philippe-Chatrier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (THOMAS SAMSON / AFP)

La balade de Djokovic

Le Serbe s'est parfaitement extirpé du piège. Face au Polonais Hubert Hurkacz, tombeur cette saison de Thiem à Miami et de Kei Nishikori par deux fois (Dubaï, Indian Wells), Novak Djokovic encore en rodage a fait admirer sa palette et s'est tranquillement imposé (6-4, 6-2, 6-2) au bout d'1h36 de jeu.

Pour la première confrontation entre les deux hommes, le Polonais qui consacrait sa deuxième participation au premier de Roland Garros, a offert par sa résistance au court Philippe-Chatrier plusieurs échanges spectaculaires. Cependant, Djokovic s'est montré trop fort sur les points importants n'offrant pas une seule balle de break à son adversaire lors du premier set. Impérial à la volée (12/14), le Serbe a brillé par ses amortis.

Nadal comme une évidence

Le Nadal express est lancé. L'Espagnol, roi de Roland, n'a laissé aucune chance à son adversaire du jour Yannick Hanfmann (180e mondial). Après deux premiers jeux disputés, le Majorquin a fait parler son lift, un service fracassant et quelques amortis bien sentis pour expédier son premier match en trois sets (2-6, 1-6, 3-6).

L'Allemand souvent débordé n'a rien pu faire. Il a gratifié le court central de plusieurs coups droits explosifs, mais a été trop souvent poussé à la faute pour espérer mieux. De son côté, Nadal confirme ses excellentes dispositions après sa victoire à Rome face à Novak Djokovic. Il sera opposé au vainqueur de Laaksonen-Martinez Portero au deuxième tour.

Thiem en rodage

Contrairement à ses deux compères grands favoris au titre suprême, l'entrée en lice de Dominic Thiem (N.4) dans le tournoi de la Porte d'Auteuil n'a pas été une promenade de santé face à l'Américain Tommy Paul (131e). S'il s'est adjugé le premier set tout en maîtrise (6-4) la suite a été bien plus compliquée pour l'Autrichien. La machine s'est déréglée. Timoré dans les échanges, Thiem alignait les fautes directes et ne parvenaient pas à se procurer une seule balle de break.

Mené (0-4) dans le tie-break de la troisième manche, l'Autrichien renversait alors la tendance pour revenir à hauteur, puis arracher le set (7-5). La clé du match. Le quatrième et dernier set sera à sens unique (6-2) pour Thiem. Le numéro 4 mondial retrouvera au prochain tour Alexander Bublick (N.91) tombeur de Rudolf Molleker (N.173).  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.