Roland-Garros : Jauge réduite à 5 000 spectateurs par jour

Les organisateurs de Roland-Garros ont été contraints de réduire la voilure au niveau de la jauge de spectateurs qui pourront assister aux matchs du tournoi du Grand Chelem parisien. Finies les 11 500 personnes annoncées voici dix jours, le seuil passera à 5 000 à pouvoir assister aux rencontres. Une modification à la baisse due à la dégradation de la situation sanitaire, avec une multiplication de cas positifs au Covid-19 en France.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (MARTIN BUREAU / AFP)

Il devait y avoir 11 500 chanceux, ils ne seront finalement que 5 000 par jour. Les organisateurs de Roland-Garros, ont pris la décision de réduire la jauge de spectateurs pour le tournoi du Grand Chelem sur la terre battue parisienne. L'information a été confirmée dans la soirée par la FFT. La dégradation de la situation sanitaire dans l'Hexagone ces derniers jours aurait conduit Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis (FFT), et Guy Forget, directeur de la compétition, à revoir leur copie, ce qu'a confirmé la Préfecture de police de Paris à l'AFP.

À l'origine, trois zones indépendantes avaient été définies afin d'éviter des croisements trop nombreux entre spectateurs : la première couvrant le court Suzanne-Lenglen (5 000), la deuxième le court central Philippe-Chatrier (5 000) et la troisième le court Simonne-Mathieu (1 500), inauguré l'an passé. Ces jauges n'auraient finalement pas résisté à la recrudescence des cas positifs au Covid-19 dans le pays mais aussi en Europe. 

"Il est important pour la vie sportive, sociale et économique de notre pays qu'un événement majeur comme Roland-Garros puisse être organisé en tenant compte des impératifs sanitaires", a réagi la FFT dans un communiqué. La FFT "est consciente de la déception que ressentiront les personnes qui ne pourront finalement pas accéder au stade, en raison de cette diminution du nombre de spectateurs (...) Le tournoi 2020 sera un tournoi exemplaire pour la promotion du sport, pour son rayonnement et la défense de ses valeurs", conclut la fédération.
 

C'est un coup dur populaire, bien évidemment, mais aussi économique pour des organisateurs qui avaient déclaré que la jauge à 11 500 spectateurs les condamnerait à revoir de moitié le produit du tournoi. Ce sera beaucoup moins avec seulement 5 000 spectateurs par jour, sachant que la billetterie représente 20% des recettes de l'épreuve.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.