Roland-Garros : inauguration en septembre du nouveau toit rétractable

Le calendrier sportif se retrouve complètement chamboulé. Roland-Garros, le grand chelem parisien devait débuter le 24 mai, mais il n’aura pas lieu avant fin septembre pour cause de pandémie.

France 2

Si le tournoi de tennis de Roland-Garros est reporté à la fin septembre, le public pourra découvrir la grande nouveauté du grand chelem parisien : le toit rétractable. Roland-Garros fait peau neuve : un toit sur le court central pour 50 millions d’euros. Un chantier monumental de plusieurs mois pour poser cette ossature de métal d’un hectare, et onze ailes rétractables en quinze minutes en fonction de la météo. Une première, nécessaire selon le Français Richard Gasquet.

Le dernier tournoi majeur à se doter d'un toit

"C’était capital d’avoir un grand toit aujourd’hui, les trois autres grands chelems en ont. C’était obligatoire à Roland-Garros qu’il y en ait un. S’il pleut, il y a eu des finales qui se sont arrêté, ce genre de chose n’est pas possible aujourd’hui", explique l'ancien numéro 7 mondial. Effectivement, Roland-Garros a souvent été interrompu par les caprices du ciel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les travaux de construction du nouveau toit du court de tennis central Philippe-Chatrier, le 5 février 2020 au stade de Roland-Garros à Paris.
Les travaux de construction du nouveau toit du court de tennis central Philippe-Chatrier, le 5 février 2020 au stade de Roland-Garros à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)