Cet article date de plus de deux ans.

Roland-Garros : Bertens trop forte pour Parmentier

La Française s'est inclinée en deux petits sets contre la Néerlandaise. Kiki Bertens 4e mondiale et vainqueur du tournoi de Madrid était la grande favorite de cette rencontre à sens unique. Malgré quelques phases défensives intéressantes, Pauline Parmentier (66e mondiale), n'a jamais semblé en mesure d'inquiéter son adversaire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Il n'y a pas eu de surprise ce lundi matin sur le Suzanne-Lenglen. La Française Pauline Parmentier devait négocier d'entrée un premier tour compliqué face à la numéro 4 mondiale et prétendante au sacre final, la néerlandaise Kiki Bertens.

Parmentier, service en rade

Titrée à Madrid face à Simona Halep, Bertens n'a pas tardé à prendre l'avantage. Elle faisait le break d'emblée sur une double faute de Pauline Parmentier (66e mondiale). Fâchée avec sa première balle (33% de réussite lors des trois premiers jeux),  la Française s'est frottée sans succès à l'excellente couverture du terrain de la Néerlandaise. Bertens fixait alors Parmentier loin de sa ligne la poussant à la faute (0-3).

Si les deux joueuses ont fait preuve d'un déchet considérable avec une vingtaine de fautes directes chacune, Bertens s'est montrée plus solide dans les moments importants. Capable d'accélérer pour aller chercher le point (20 coups gagnants contre 10) obligeant la Française à flirter avec les lignes pour espérer s'adjuger quelques échanges. Une stratégie payante pour la Néerlandaise qui s'impose en une petite heure et demie (3-6, 4-6). Elle retrouvera Kuzmova (N.46) au prochain tour, bourreau d'Alizée Cornet en deux manches (6-4, 6-3).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.