Cet article date de plus de trois ans.

Roland-Garros : après un premier set très accroché, Mladenovic s'incline au premier tour contre Petkovic

Après un premier set d'une intensité folle, Kristina Mladenovic n'a pas su se remobiliser dans la deuxième manche pour renverser l'Allemande Andrea Petkovic (7-6, 6-2). La Française peut avoir des regrets après avoir eu trois balles de set dans le jeu décisif, dont deux sur son service. L'aventure se termine déjà pour la n°2 tricolore, particulièrement déçue à l'issue de la rencontre. Petkovic retrouvera Mattek-Sands ou Larsson au deuxième tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

De notre envoyé spécial Clément Pons.

Dès le tirage au sort on s'attendait à un combat compliqué pour Kristina Mladenovic, qui a hérité de la demi-finaliste de l'édition 2014 - et tombeuse de la Française la même année - Andrea Petkovic. Ce mardi, les spectateurs du court Suzanne-Lenglen n'ont pas été déçus. Tout du moins lors du premier set.

Un match perdu en fin de première manche par la Française

On aurait presque eu du mal à reconnaître les deux joueuses sur la surface ocre. En tenue couleur saumon se mariant parfaitement à la terre battue - ainsi qu'à celle de la panoplie des ramasseurs de balles pour ce Roland-Garros 2018 - il fallait avoir les yeux bien ouverts pour ne pas se tromper de protagoniste.

"Kiki" entame bien la rencontre. Elle mène 3-2, service à suivre, avant de se faire débreaker puis voir l'Allemande passer devant. La Française s'accroche et parvient à égaliser, poussant Petkovic au jeu décisif. Là où peut-être tout s'est joué...

Au terme de 15 minutes complètement folle, qui ont vu la n°2 tricolore bénéficier de trois balles de set dont deux sur son service, c'est la 107e mondiale qui vire en tête après le premier set (7-6 (12-10)).

"Kiki" ne répond plus lors du deuxième acte

Le coup est rude à digérer pour la n°2 tricolore, qui s'irrite contre la terre battue "qui glisse trop". Même son clan, particulièrement en soutien ce lundi, ne parvient pas à la remobiliser. Les "Kiki" s'élevant du stade n'y changent rien non plus. Menée 4-0, Mladenovic ne parvient pas à refaire son retard contre une joueuse expérimentée qui se contente de bien gérer ses mises en jeu.

Défaite 6-2 dans la deuxième manche, la Française prend déjà la porte à Roland-Garros. Une déception qui, en plus, a laissé place à la pluie sur le Lenglen. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.