Cet article date de plus d'un an.

Racisme au Portugal : Guimarães reçoit une amende dérisoire, Moussa Marega réagit avec ironie

La Ligue portugaise a infligé une amende de 714 euros ce mercredi au club de Guimarães pour les cris racistes à l'encontre de Moussa Marega (Porto), le 16 février dernier. Sur Instagram, l'attaquant franco-malien a ironisé de la sanction dérisoire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'addition s'élève à 17 941 euros. C'est le magazine portugais Sábado qui rapporte l'information. Et si on enlève les dégâts matériels ou l'utilisation d'engins pyrotechniques, il reste la partie concernant les cris racistes : 714 euros. C'est la sanction attribuée au Victoria Guimarães par la Ligue portugaise de football suite aux cris racistes à l'encontre de Moussa Marega (Porto), le 16 février dernier. Excédé, l'attaquant malien avait décidé de quitter le terrain, sous les huées du public.

La somme s'avère dérisoire dans un problème qui enfle dans le monde du football. Cette amende a fait réagir le principal interessé, Moussa Marega. En reprenant l'information publiée par le site L'Equipe, l'ancien joueur d'Evry a ironisé sur Instagram en portugais : "Nonnnnn ! C'est beaucoup." Puis le joueur franco-malien a identifié la Ligue portugaise en leur adressant ce message : "Je peux payer pour eux ?"

Outre l'amende, la Ligue a également confirmé qu'une procédure disciplinaire était bien en cours contre le club de Guimarães concernant ces insultes racistes. Elle est diligentée par le ministère des Sports et par la Fédération portugaise. Cela signifie que d'autres sanctions, plus lourdes, pourraient tomber à l'encontre du club. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.