Cet article date de plus de deux ans.

Quatre joueurs de tennis français en garde à vue pour des soupçons de matchs truqués

Deux joueurs de tennis ont été interpellés mardi à Bressuire dans le cadre d'une enquête instruite en Belgique sur des matchs arrangés sur fond de paris truqués, a-t-on appris de source policière. Mercredi, Le Monde a annoncé que deux autres joueurs avaient été placés en garde à vue. Une information confirmée par L'Equipe ce jeudi matin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (PATRICK BERNARD / AFP)

Après Yannick Thivant et Jérôme Inzerillo, ce sont Jules Okala et Mick Lescure ont été interpellés à leur hôtel quelques heures avant le début du tournoi Futures de Bressuire et placés en garde à vue, selon L'Equipe. Ils sont soupçonnés d'avoir perçu de l'argent en échange de la perte d'un set sur un score précis lors de tournois Futures mais aussi Challengers (deuxième division professionnelle), disputés entre 2015 et 2018 en France et à l'étranger. 

"Ce sont des joueurs qui ont frôlé une carrière ATP pro mais qui aujourd'hui ont du mal à joindre les deux bouts", a rapporté une source policière. "Les sommes versées vont jusqu'à 3.000 euros", explique la même source, alors que le gain pour une victoire dans les tournois de moindre catégorie tournent souvent autour de 2.000 euros.

Ces deux joueurs ont été arrêtés dans le cadre "d'une enquête internationale lancée depuis la Belgique", a expliqué à l'AFP Eric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral belge. Elle "vise une bande internationale, qui agit dans de nombreux pays européens, dont la France et les Etats-Unis", a-t-il ajouté. Un premier volet concerne "des matches manipulés", avec "des joueurs approchés et manipulables", et un second "des paris truqués" liés à ce matches. "Les chefs du réseau étaient en Belgique", a précisé M. Van Duyse, pays où ont été entendues six personnes, "dont une est encore sous mandat d'arrêt".

Selon L'Equipe, ce réseau "serait parvenu à corrompre des dizaines de compétiteurs de toutes nationalités à travers le monde, dont un important contingent français". A sa tête, un certain Grigor S. domicilié en Belgique mais d'origine arménienne, interpellé en juin dernier, d'après le quotidien sportif et mis en examen pour "corruption",  "blanchiment d'argent", "faux en écriture",  "appartenance à une organisation criminelle" et "infraction à la législation sur les jeux de hasard".

Mercredi, en fin de journée, Le Monde a annoncé que deux autres joueurs avaient été placés en garde à vue à leur tour. Il s'agit de Yannick Thivant et Jérôme Inzerillo, âgés respectivement de 31 ans et 28 ans. Deux "anciens" du circuit, dont les meilleurs résultats ne sont pas récents. Le premier aurait été au mieux 590e mondial, l'autre 354e. En outre, 83 arrestations ont été faites en Espagne, dont 28 professionnels, sur la base d'informations belge selon Le Monde.

Ils pourraient faire partie d'une vaste affaire pouvant impliquer une quarantaine de joueurs français au total. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.