Cet article date de plus de deux ans.

Qualifications : Cinq Français en lice pour accéder au tableau principal

Place au dénouement de ce tournoi de qualifications masculin. Ils étaient douze Français sur la ligne de départ, ils sont cinq ce vendredi à pouvoir s'envoler vers le tableau final de Roland Garros.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (THOMAS SAMSON / AFP)

Un Français supplémentaire accédera à coup sûr au tableau final

Avant même le coup d'envoi de ce troisième et dernier tour des qualifications une chose est sûre : il y aura bien un Français issu de ce tournoi dans le tableau final. En effet, le court 14 sera le théâtre d'un duel franco-français entre Enzo Couacaud (230e mondial) et Elliot Benchetrit (273e). 

Après son exploit contre l'Italien Paolo Lorenzi (101e) qu'il a dominé en trois sets, le pensionnaire de l'académie Mouratoglou, Enzo Couacaud a séché son adversaire du deuxième tour, Arthur De Greef, en moins d'une heure (6-0, 6-3). De son côté, Eliott Benchetrit s'est défait de Pedro Cachin puis de Bjorn Fratangelo, tête de série n°20.

Müller et Blancaneaux, jamais deux sans trois ?

Alexandre Müller aura fort à faire contre l'expérimenté Viktor Troicki (12e en 2011). Depuis le début des qualifications le Français se fait peur, sauve des balles de match, puis renverse la tendance. Le jeune homme de 22 ans a déjà passé plus de 5h sur les courts avec deux matches en trois sets. Il ne faudra pas manquer d'énergie pour répondre à la puissance du Serbe.

Trajectoire similaire pour Geoffrey Blancaneaux. Le Français, vainqueur de Roland Garros junior en 2016 s'est lui aussi arraché en trois sets lors des deux premiers tours. Mené 4-0 dans le dernier set jeudi, Blancaneaux a réalisé un formidable come-back pour s'imposer face à Adam Pavlasek (6-1, 1-6, 7-5), mais y a peut-être laissé des plumes. La marche sera bien plus grande vendredi face à l'Espagnol Pedro Martinez, tête de série n°26.

Bourgue, une histoire de physique ?

Il s'était adjugé la victoire tant bien que mal au bout de trois sets rugueux face au Serbe Nikola Milojevic (2-6, 6-4, 7-5) au deuxième tour. Mathias Bourgues, 25 ans, était alors perclus de crampes. L'Avignonnais aura tout intérêt à limiter les temps de jeu s'il veut espérer un exploit contre la tête de série des qualifications et le vainqueur du tournoi d'Auckland en janvier, Tennys Sandgren (89e mondial). 

Le programme des Français

Court 14 :

  • 1er match : Muller (303e)-Troicki (256e)
  • 2e match : Blancaneaux (424e)-Martinez (134e)
  • 3e match Couacaud (230e)-Benchetrit (273e)

Court 7 : 

  • 3e match : Sandgren (87e)-Bourgue (237e)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.