Cet article date de plus d'un an.

Présidence FFF: Luis Fernandez, soutenu par des ex-Bleus, veut monter une liste

L'ancien international et entraîneur Luis Fernandez a annoncé jeudi vouloir constituer une liste pour la présidence de la Fédération française de football (FFF) en mars 2021, disant souhaiter "participer à la reconstruction" en y associant des anciennes gloires de l'équipe de France.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Il faut réorganiser la maison du football français, qui est en mauvais état, pour lui permettre de repartir sur de nouvelles bases", a expliqué Luis Fernandez au quotidien L'Equipe, qui dit s'appuyer sur le soutien de joueurs marquants des succès de 1984 et du Mondial 98 comme Alain Giresse ou Lilian Thuram. Fernandez a en revanche exclu de porter lui-même la candidature à la succession de Noël Le Graët: il faudra qu'il s'agisse de "quelqu'un que notre projet de footeux intéresse et que l'on peut rejoindre", possiblement un ancien footballeur qui reste à identifier, a-t-il indiqué.

Luis contre-attaque

"Je n'ai rien contre la Fédération. Mais on n'est pas d'accord avec elle. Y a pas un grand chef là-dedans !" s'est exclamé l'ancien entraîneur du Paris SG, âgé de 60 ans. Noël Le Graët, qui préside la FFF depuis 2011 et a été réélu en mars 2017 pour un second mandat, n'a pas indiqué s'il souhaitait postuler à sa succession, à 78 ans. Les élections à la présidence, initialement prévues en décembre 2020, ont été reportées au 13 mars 2021 en raison de la pandémie de coronavirus.

Luis Fernandez n'est pas tendre avec le Breton: "L'homme qui devait taper du poing sur la table et éviter d'aller sur le terrain de la communication, c'est lui", lance-t-il, regrettant que le foot français n'ait pas attendu avant d'arrêter définitivement sa saison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.