Pour que la recherche marque des points, les sportifs professionnels répondent à l'appel du Téléthon

Coup d’envoi pour le Téléthon 2020 ce vendredi. Comme chaque année, l’Association Française contre les Myopathies (AFM) organise de nombreux événements pour financer la recherche sur les maladies rares. Coronavirus oblige, le Téléthon s’adapte et innove, avec des animations en ligne, pour lesquelles les sportifs professionnels prennent le relais des bénévoles privés de terrain. Les sportifs amateurs ne seront pas en reste, ils peuvent aussi se mobiliser en relevant de nombreux défis.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Plus de 74 millions d'euros avaient été récoltés lors de l'édition 2019 du Téléthon (GILLES GUSTINE / FRANCE TELEVISI / AFP)

Quand il faut faire preuve de solidarité, le monde sportif répond souvent présent. Cette année encore, ils seront nombreux à "mettre le muscle sain au service du muscle malade", selon l’expression de Gérard Holtz. Les fédérations françaises de football, hockey, badminton ou encore tennis de table organisent chacune des défis sportifs à relever à la maison, comme le challenge "Bondis plus haut", auquel a participé la boxeuse multi-médaillée Sarah Ourahmoune: "J’ai proposé un live sur les réseaux sociaux dont le but était de réaliser 12 rounds de 2 minutes de corde à sauter". Une séance de sport qui permet de sensibiliser les spectateurs: "J’ai profité de ce live pour parler des actions du Téléthon, d’expliquer l’importance de soutenir les malades, leurs familles et les chercheurs. Les gens sont à l’écoute, ils se disent qu’ils transpirent pour la bonne cause". Et selon la championne, ce mode de sensibilisation est efficace: "J’ai eu de bons retours, avec des personnes qui ont découvert le sujet et qui vont faire un don, et d’autres qui soutenaient déjà la recherche et vont continuer".

Jusqu’à ce dimanche, il est également possible de participer à la tombola Stars Solidaires, pour laquelle Kylian Mbappé propose une rencontre avec lui et des places dans sa loge au Parc des Princes, Pierre Gasly offre l’une de ses combinaisons de Formule 1, et Tony Parker propose un maillot des Spurs. Les clubs professionnels se mobilisent aussi, comme le Castres Olympique, qui organise une vente aux enchères et une cagnotte, mais aussi le FC Nantes, qui a sorti un calendrier sexy et solidaire. Les Canaris porteront ce week-end un maillot floqué du "3637", le numéro de téléphone pour faire un don au Téléthon.

Les sportifs professionnels et amateurs peuvent prendre le relais des bénévoles

Chaque année, les actions sur le terrain, menées par quelques 250 000 bénévoles, représentent 40% de la collecte de dons. Covid oblige, le Téléthon doit s’adapter en 2020, et le soutien des sportifs professionnels est le bienvenu : "Ils ont une grande notoriété, et ont pris conscience qu’ils peuvent prendre le relais des bénévoles cette année", témoigne Nolwen Le Floch, directrice collecte et mobilisation du Téléthon. "De voir tous ces grands champions se mobiliser à nos côtés, ça n’a pas de prix. C’est un grand soutien pour les malades, et ça m’émeut beaucoup en tant que maman d’un enfant passionné de sport, mais qui a dû arrêter d’en pratiquer car il est atteint d’un syndrome neurodégénératif", confie-t-elle.

Même si les animations prévues sur le terrain ne pourront pas se tenir, les sportifs amateurs peuvent eux aussi participer à l’événement. De nombreuses courses connectées sont organisées partout en France, et les cyclistes peuvent prendre part au Vélothon, pour parcourir de nombreux kilomètres, qui, additionnés à ceux des autres participants, doivent atteindre 384 000 kilomètres, soit la distance de la Terre à la Lune: "Je ne doute pas que les cyclistes, qui ont des fourmis dans les jambes, auront envie de participer à ce défi et aider la recherche", avance Nolwen Le Floch.

Des victoires sur le plan thérapeutique

Le 30 novembre, Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a obtenu l’autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) pour démarrer un essai clinique pour le traitement de la myopathie de Duchenne, l’une des maladies rares pour lesquelles l’association tente de faire avancer la recherche depuis sa création. "C’est une belle victoire sur le terrain thérapeutique, et cela montre que la recherche avance, et marque des points", se réjouit Nolwen Le Floch. Elle espère que cette dynamique ne sera pas mise à mal par le contexte sanitaire et compte sur une forte mobilisation des Français: "On doit tous pouvoir mettre une étoile de champion du monde de la solidarité sur notre maillot".

Le Téléthon sera à suivre en direct sur les antennes de France Télévisions dès ce vendredi soir. Et pour faire un don, c'est ici !

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.