Cet article date de plus de sept ans.

Platini déçu de la triple peine

Le président de l'UEFA, Michel Platini, conjointement au Conseil stratégique du foot professionnel européen (CSFP), a exprimé lundi sa "déception" vis-à-vis du maintien en l'état de la triple peine (penalty, carton rouge et suspension).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'International Board (IFAB), garant des lois du football, avait rejeté le  1er mars la requête de l'UEFA qui voulait supprimer la "triple peine" (infligée  à un joueur, qui ôtant à un adversaire une occasion nette dans la surface,  concède un penalty, est expulsé et donc suspendu pour la prochaine rencontre).

La proposition avancée par l'UEFA était de ne plus donner un carton rouge  systématiquement. Selon l'IFAB, la fin de l'imposition d'un carton rouge pourrait conduire à  des fautes délibérées dans la surface de réparation. Le sujet a été renvoyé à un panel d'experts qui devront suggérer comment  améliorer les règles.

Le CSFP, partisan d'une modification de la triple peine, regroupe des  représentants des fédérations membres de l'UEFA, du syndicat des clubs  européens (ECA), du syndicat des ligues professionnelles européennes (EPFL) et  du syndicat des joueurs pros (FIFPro division Europe).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.