Cet article date de plus de dix ans.

Pittsburgh dompte les Bengals

Les Steelers ont remporté le match au sommet de la division Nord de la conférence AFC en s'imposant sur le terrain des surprenants Cincinnati Bengals au terme d'un match intense et indécis (17-24). Beaucoup plus facile, la victoire de Dallas face à Buffalo, les Cowboys signant le carton de la soirée (44-7). New Orleans s'est imposé après prolongations face à Atlanta (26-23).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

L'expérience a prévalu face à la fougue. Mais ce fut juste et il ne s'en est fallu d'un rien que les Bengals, l'équipe surprise de ce début de saison en NFL, n'accroche un septième succès en neuf rencontres. Mené par l'épatant quarterback rookie Andy Dalton, qui a lancé deux nouvelles passes de touchdown ce qui fait de lui le premier débutant dans l'histoire de la Ligue à atteindre la barre des 14 touchdowns en neuf matchs, Cincinnati a mené la vie dure à Pittsburgh. Mais les champions 2009 ont de la ressource. Même si Ben Roethlisberger n'était pas dans un grand soir, le running back Rashard Mendenhall est sorti de sa boîte pour franchir par deux fois la ligne d'en-but adverse et assurer la victoire des Steelers (17-24). Grâce à ce succès, ces derniers consolident leur deuxième place dans la division Nord de l'AFC, juste devant... Cincinnati.

Brees souffle fort

Dans l'autre conférence, celle de la NFC, le choc du jour opposait deux équipes en lutte pour la première place dans la division Nord. Au terme d'une prolongation au couteau, c'est finalement la Nouvelle-Orléans qui s'imposait sur le fil à Atlanta. Comme prévu, la partie s'est résumée à un duel à distance entre deux des quartersbacks parmi les plus prolifiques de la NFL, Drew Brees et Matt Ryan. Si le maître à jouer des Falcons n'a pas démérité, le dernier mot est revenu à Brees, auteur de 322 yards à la passe et de deux touchdowns. Si la feuille de statistique du QB des Saints impressionne, que dire de celle de Tony Romo ? Le quarterback de Dallas a réalisé le match quasi-parfait face à Buffalo : 23 passes complétées sur 26, 270 yards gagnés et 3 touchdowns. Inutile de préciser qu'avec un tel joueur à la baguette, les Cowboys ont écrasé les Bills (44-7).

Les 49ers avancent toujours

Un autre choc de titans, fleurant bon les années 80, nous était offert dans la nuit de dimanche. A domicile, les 49ers ont pris le dessus sur les Giants 27-20, non sans mal car Eli Manning a encore réalisé des prouesses. Les New-Yorkais ont touché du bout des doigts la victoire. A deux minutes de la fin, il a manqué quelques millimètres à Manningham pour capter une superbe passe de touchdown de son QB. Grâce à ce huitième succès de la saison, "Frisco" caracole en tête de sa division. Lundi, Green Bay (9-0) n'a pas rencontré de problèmes pour préserver son invincibilité face à Minnesota (2-7). Les Packers se sont imposés 45-7...

Les résultats de la 9e journée

Dallas - Buffalo 44-7
Indianapolis - Jacksonville 3-17
Tampa Bay - Houston 9-37
Cincinnati - Pittsburgh 17-24
Carolina - Tennesee 3-30
Philadelphie - Arizona 17-21
Kansas City - Denver 10-17
Cleveland - Saint Louis 12-13
Miami - Washington 20-9
Atlanta - Nouvelle-Orléans 23-26 a.p.
Seattle - Baltimore 22-17
Chicago - Detroit 37-13
San Francisco - NY Giants 27-20
NY Jets - New England 16-37
San Diego - Oakland 17-24

Lundi
Green Bay - Minnesota 45-7

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.