Cet article date de plus de six ans.

Pierre-Hugues Herbert perd (27-25) le premier match record de Roland-Garros

Si le record de John Isner et Nicolas Mahut à Wimbledon est très largement hors de portée, Pierre-Hugues Herbert et Andrea Arnaboldi ont établi un premier record, lors des qualifications de Roland-Garros 2015. En 4h26, et sur deux jours, les deux hommes se sont affrontés. Mais à la fin, c'est l'Italien qui s'est imposé 6-4, 3-6, 27-25, lors de ce 2e tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Il va beaucoup regretter ces trois balles de break. Pierre-Hugues Herbert, qui avait sauvé une balle de match mercredi soir alors qu'il était mené (6-5) dans le 3e set, aurait pu prendre l'avantage cet après-midi, lorsque le jeu a repris. Son match avait été interrompu par la nuit, alors que le score était de 15-15. De retour sur ce court N.7, l'Alsacien a obtenu deux premières balles de break, à 16-16, puis une nouvelle à 17-17. Mais il n'a pas réussi à les transformer en avantage au score. Et à force de servir avec l'épée de Damoclès au-dessus de la tête, puisqu'il a toujours fait la course derrière et pouvait perdre le match en cas de perte de son service, il a fini par rompre.

A 26-25, Andrea Arnaboldi s'est procuré une nouvelle balle de match. Et sur une seconde balle, il a envoyé un retour dévastateur, et gagnant. Le 127e mondial, qui revenait à la compétition après une blessure à l'épaule, voyait barré son chemin vers le tableau final. Une grosse déception, que les applaudissements nourris d'un public, qui avait pris d'assaut les tribunes, ne pouvaient atténuer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.