Cet article date de plus de neuf ans.

New York trouve la clé

Un final à couper le souffle. Il restait 3'14" à jouer et les Giants étaient menés de 12 points par Dallas. Sur une série de quatre défaites de rang, New York allait laisser la première place de sa division à son rival texan. C'était sans compter sur la force de caractère des Giants et le talent de son quarterback Eli Manning. Déjà inq fois cette saison, il avait réussi à renverser la vapeur dans le dernier quart.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le quarterback des Giants Eli Manning

En huit actions, il remontait 80 yards pour un premier touchdown offert aux bras de Jake Ballard. L'exploit était en marche. La défense se mettait au diapason et bloquait les Cowboys en trois phases. Repoussé sur ses 42 yards à 2'12" du terme, New York n'avait plus le droit à l'erreur. C'est pourtant Dallas qui se mettait à la faute en écopant de deux pénalités qui rapprochait les Giants. Le binome Manning-Ballard faisait le reste. Deux réceptions de 18 et 21 yards plaçaient la Grosse Pomme à 1 yard du but. Brandon Jacobs perçait le rideau texan et donnait la victoire à son équipe. Un succès qui fera date dans l'esprit des Giants. Les voilà relancés vers la conquête de leur division. "Les gars se sont surpassés et ont réussi quelques grandes actions, raconte Manning. Ça ne veut pas dire grand chose si ce n'est qu'on doit finir la saison à fond. On ne doit pas se relâcher et trop se satisfaire de nous."

Dans les autres matches de la journée, Green Bay a continué son cavalier seul. Les Packers ont facilement dominé Oakland 46-16 et restent invaincus cette saison (13 succès). Déjà qualifié, San Francisco est tombé en Arizona 21-19. Dans l'AFC, Baltimore et Pittsburgh ont poursuivi leur mano à mano (10 victoires et 3 défaites chacun). Jeudi, les Steelers avaient battu Cleveland 14-3. Dimanche, les Ravens ont répondu devant Indianapolis 24-10. Les Colts sont plus qu'enrayés car ils n'ont pas remporté un seul match depuis septembre. Vainqueur 20-19 à Cincinnati, Houston a obtenu son billet pour les playoffs et d'ores et déjà remporté sa division. A trois journées de la fin, tous les matches vont compter.

Résultats de la 14e journée

Jeudi
Pittsburgh - Cleveland 14-3
Dimanche
Washington - New England 27-34
NY Jets - Kansas City 37-10
Cincinnati - Houston 19-20
Baltimore - Indianapolis 24-10
Carolina - Atlanta 23-31
Jacksonville - Tampa Bay 41-14
Tennessee - New Orleans 17-22
Miami - Philadelphie 10-26
Detroit - Minnesota 34-28
Arizona - San Francisco 21-19
Denver - Chicago 13-10
Green Bay - Oakland 46-16
San Diego - Buffalo 37-10
Dallas - NY Giants 34-37
Lundi
Seattle - Saint Louis

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.