Tendance : le "mermaiding", un sport pour nager comme une sirène

Depuis quelques années, enfants et adultes peuvent nager comme des sirènes, avec une queue de poisson, dans les piscines publiques.

Au centre aquatique du Val d'Europe à Bailly-Romainvilliers (Seine-et-Marne), on peut parfois croiser de drôles de nageuses. Depuis un an, une trentaine d'apprenties sirènes évoluent dans l'eau avec grâce. "Ça donne l'impression d'avoir qu'un seul membre", indique une enfant dans l'eau. Mais tout commence en dehors du bassin, car nager comme une sirène demande un bon entrainement. Il faut du souffle et des abdominaux pour onduler comme un poisson.

Une pratique venue des États-Unis

Océane Ouhayoun a découvert ce sport lors d'un voyage aux États-Unis. Depuis un an, elle enseigne la technique et commercialise l'équipement, la fameuse queue de sirène en Lycra. La pratique suscite de plus en plus d'engouement. "Les gens ont besoin de cette petite part de rêve, de magie, qu'on a un peu de mal à retrouver", indique la monitrice. Le "mermaiding", le nom de cette pratique, est un compromis entre l'apnée et la nage monopalme. Après l'aquabiking, la nage de sirène est un passe de devenir le sport à la mode.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis quelques années, enfants et adultes peuvent nager comme des sirènes, avec une queue de poisson, dans les piscines publiques.
Depuis quelques années, enfants et adultes peuvent nager comme des sirènes, avec une queue de poisson, dans les piscines publiques. (FRANCE 3)