JO 2021 : Caeleb Dressel affrontera bien Florent Manaudou sur 50 mètres

Après avoir déjà obtenu son visa sur le 100 mètres libre et le 100 mètres papillon dans la semaine, Caeleb Dressel est allé retirer celui du 50 mètres libre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Caeleb Dressel réagit après avoir établi un record américain lors de la finale du 50 mètres nage libre hommes, le 20 juin 2021.  (AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Caeleb Dressel, nouveau visage conquérant de la natation américaine depuis la retraite de Michael Phelps, a encore confirmé qu'il sera une des stars, sinon LA star des bassins à Tokyo.

Après avoir déjà obtenu son visa sur le 100 mètres libre et le 100 mètres papillon dans la semaine, il est allé retirer celui du 50 mètres libre, égalant son record national (21''04 secondes), dans la nuit de dimanche à lundi 21 juin. Outre ces trois épreuves pour lesquelles il sera le grandissime favori, il devrait s'aligner dans quatre relais au Japon.

L'Américain confirme qu'il sera le  plus sérieux concurrent de Florent Manaudou sur 50 mètres. Battu par Maxime Grousset sur l'aller simple dimanche lors des championnats de France à Chartres, le Marseillais, qui n'avait plus connu la défaite face à un compatriote depuis le 24 mars 2012, a quelques raisons de s'inquiéter. Et la première se nomme Caeleb Dressel. 

Simone Manuel se reprend chez les femmes

Chez les femmes, après son élimination sur 100 mètres libre jeudi, Simone Manuel a validé son ticket pour les Jeux de Tokyo sur le 50 mètres libre, dont elle a remporté la finale aux sélections américaines, dimanche à Omaha (Nebraska), en 24''29 secondes.

"Ce 50 mètres a peut-être été le plus long de ma vie", a déclaré Manuel, qui a retenu ses larmes, en voyant son nom en haut du tableau d'affichage, avant d'être enlacée par sa dauphine du jour et de sortir du bassin sous une ovation. 

Elle a expliqué avoir manqué trois semaines d'entraînement en mars et avril, après avoir appris qu'elle souffrait du syndrome de surentraînement, dont les symptômes vont d'accélérations de la fréquence cardiaque à l'insomnie, en passant par la dépression, l'anxiété et la fatigue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Florent Manaudou

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.