Cet article date de plus de sept ans.

Le relais anglais trop fort pour la France

Le relais français composé de Stravius, Perez-Dortona, Metella et Gilot, mais sans Manaudou fatigué, a pris la médaille d'argent du relais 4x100m 4 nages derrière l'intouchable Grande-Bretagne emmenée par un immense Adam Peaty. La Hongrie prend la 3e place de la dernière course de ces championnats d'Europe à Berlin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le relais 4x100m 4nages médaille d'argent

Champion du monde en titre du 4x100m 4 nages, le relais français a cédé son titre à la Grande-Bretagne, beaucoup trop forte pour les nageurs tricolores, sans doute épuisés par leur semaine berlinoise. Si la déception prévaut après ce résultat brut, les Anglais Christoph Walker-Hebborn, Adam Peaty, Adam Barrett et  Benjamin Proud étaient sans doute trop forts pour nourrir de véritables regrets. Et sans la figure de proue Manaudou, le héros étant fatigué après sa finale du 50m, la mission était quasiment impossible. 

Tout avait pourtant bien commencé pour les quatre mousquetaires, encore parfaitement mis en orbite par les coulées dévastatrices de la torpille Stravius. Le dossiste passait ensuite le relais en tête à Perez-Dortona qui, sans démériter, voyait filer devant lui une fusée nommée Adam Peaty. Le nouveau recordman du monde du 50m brasse creusait un écart tel avec la meute que personne n'allait plus revoir les Britanniques. Ni Metella, ni Gilot, en dépit d'un finish impressionnant, ne pouvaient revenir dans le sillage et la France terminait avec une médaille d'argent, la 10e de ces championnats tout métal confondu. 

La finale du 4x100m 4 nages en vidéo : 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats d'Europe de natation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.