Cet article date de plus de deux ans.

Natation : Yohann Ndoye Brouard en bronze sur 100m dos, Bonnet au pied du podium aux Championnats d'Europe

Le Français Yohann Ndoye Brouard, a remporté la médaille de bronze en finale du 100m dos aux Championnats d'Europe de Budapest, jeudi. 

Article rédigé par franceinfo: sport - Hugo Lauzy
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Troisième temps de la finale du 100m dos, le Français Yohann Ndoye Brouard a décroché la médaille de bronze aux Championnats d'Europe de Budapest, jeudi 20 mai. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Nouvelle médaille pour l'équipe de France aux championnats d'Europe à Budapest (en direct sur france.tv), jeudi 20 mai. Et cette breloque, en bronze, est apportée par Yohann Ndoye Brouard, qui disputait sa première finale européenne sur 100m dos.

Brouard pour une première

Première finale européenne et première médaille continentale pour le Français Yohann Ndoye Brouard. Le nageur de 20 ans a terminé troisième ex-aequo en 52''97, avec le Grec Apostolos Christou. Une finale remportée par le Roumain Robert Andrei Glinta (52''88) devant l'Espagnol Gonzalez de Oliveira (52''90). Autre Français en finale, Mewen Tomac, qui était en tête à 25m de l'arrivée, termine avec le cinquième temps en 53''00.

Le jeune Yohann Ndoye Brouard termine 3e ex aequo du 100m dos des championnats d'Europe de Budapest avec le Grec Apostolos Christou (52"97). En tête à 25m de l'arrivée, Mewen Tomac a craqué pour finir 5e, à 3 centièmes du bronze. Le titre revient au surprenant Roumain Robert-Andrei Glinta (52"88) devant Gonzalez de Oliveira (52"90).
Championnats d’Europe de natation : le bronze sur 100m dos pour Ndoye Brouard Le jeune Yohann Ndoye Brouard termine 3e ex aequo du 100m dos des championnats d'Europe de Budapest avec le Grec Apostolos Christou (52"97). En tête à 25m de l'arrivée, Mewen Tomac a craqué pour finir 5e, à 3 centièmes du bronze. Le titre revient au surprenant Roumain Robert-Andrei Glinta (52"88) devant Gonzalez de Oliveira (52"90).

Charlotte Bonnet au pied du podium

Championne d'Europe sortante, Charlotte Bonnet n'a pas conservé son titre sur 200m nage libre. En tête jusqu'aux 150m, la Française a été passée par trois rivales pour finir au pied du podium. La Tchèque Barbora Seemanova, victorieuse en 1 min 56 sec 27, a devancé l'Italienne Federic Pellegrini (1:56.29) et la Britannique Freya Anderson (1:56.42). 

En finissant en 1:56.27, la Niçoise réalise son meilleur chrono depuis les Mondiaux-2019 à Gwangju, son dernier championnat international en date jusqu'à cette semaine. Mais son record personnel, 1:54.95, nagé quand elle est devenue championne d'Europe à Glasgow en 2018, est bien loin. Bonnet ne fait pas partie des cinq nageurs français ayant déjà en poche leur billet pour Tokyo. Sa qualification olympique passera nécessairement par les Championnats de France mi-juin à Chartres (du 15 au 20).

En tête une bonne partie de la course sur 200m nage libre, Charlotte Bonnet (1'56"55) craque dans les 25 derniers mètres et termine à une cruelle quatrième place derrière la Tchèque Barbora Semanova, qui lui subtilise le titre européen (1'56"27). L'Italienne Federica Pellegrini et la Britannique Freya Anderson ont devancé à la touche la tenante du titre qui passe à côté de la médaille.
Championnats d’Europe de natation : pas de médaille pour Charlotte Bonnet sur 200m nage libre En tête une bonne partie de la course sur 200m nage libre, Charlotte Bonnet (1'56"55) craque dans les 25 derniers mètres et termine à une cruelle quatrième place derrière la Tchèque Barbora Semanova, qui lui subtilise le titre européen (1'56"27). L'Italienne Federica Pellegrini et la Britannique Freya Anderson ont devancé à la touche la tenante du titre qui passe à côté de la médaille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.