Cet article date de plus de dix ans.

Manaudou devra patienter

Le feuilleton nautique de Laure Manaudou continue de rebondir. Pas de tsunami, encore moins de grosse vague mais un contre-temps pour la championne olympique et triple championne du monde qui se retrouve interdite de compétition jusqu'au 5 juillet 2011. Le problème est réglementaire puisque les textes de la fédération imposent une carence de 9 mois préalable à tout retour officiel dans les bassins.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Laure a envoyé sa lettre (d'intention) à la Fédération internationale  (Fina) qui en réponse lui a signifié qu'elle ne peut participer à aucune compétition d'ici le 5 juillet, comme l'impose le règlement qui fixe une période de 9 mois entre la lettre et la première compétition", a expliqué le DTN de la natation française Christian Donzé. A quelques jours près, Laure Manaudou  se voit privée des Mondiaux-2011 de Shanghai (23-31 juillet) puisqu'elle ne pourra pas se qualifier lors des Championnats de France (23-27 mars à Strasbourg).

Si la nageuse souhaite vraiment sortir de sa retraite sportive, son prochain challenge sera les JO de Londres en 2012. "Pour l'instant, elle se remet à l'eau. Elle renage parce qu'elle en a envie. Le plus prudent est de lui laisser faire une année pour retrouver le haut  niveau. On ne passe pas de rien du tout (en entraînement) à 6 heures dans l'eau par jour", a affirmé le DTN, qui envisage de "faire un point en décembre".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.