Magnus Carlsen conserve son titre de champion du monde d'échecs

Le Norvégien de 26 ans a remporté le championnat du monde pour la troisième fois.

Le Norvégien Magnus Carlsen pose pour les photographes après avoir remporté le championnat du monde d\'échecs, le 30 novembre 2016 à New York (Etats-Unis).
Le Norvégien Magnus Carlsen pose pour les photographes après avoir remporté le championnat du monde d'échecs, le 30 novembre 2016 à New York (Etats-Unis). (EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP)

Pour fêter son 26e anniversaire, il s'est offert un très beau cadeau. Le Norvégien Magnus Carlsen a remporté pour la troisième fois le championnat du monde d'échecs, mercredi 30 novembre, à New York (Etats-Unis). Il a battu le Russe Sergueï Kariakine.

Sergueï Kariakine avait déjoué les pronostics en arrivant en finale et en tenant tête au tenant du titre pendant les douze parties réglementaires qui se sont déroulées du 11 au 28 novembre. Mais Carlsen l'a battu à plate couture dans les quatre parties semi-rapides qui tenaient lieu de prolongations : après deux nuls, il a achevé le Russe dans les deux dernières.

Les espoirs douchés de la Russie 

Magnus Carlsen, numéro 1 mondial depuis 2010 et champion du monde en 2013 et 2014 face à l'Indien Viswanathan Anand, se rapproche un petit peu des grandes légendes des échecs comme le Russe Garry Kasparov, qui domina l'échiquier mondial quinze ans durant.

Le Norvégien empoche aussi les 550 000 euros promis au vainqueur, qui devraient cependant être amputés de 5% pour avoir claqué la porte d'une conférence de presse après un round dans lequel il avait souffert. Sergueï Kariakine repart lui avec 450 000 euros, mais sans avoir réussi à rapporter en Russie le titre de champion d'échecs qui lui échappe depuis 2007, date de la dernière victoire russe remportée par Vladimir Kramnik.