Lewandowski et Neuer brisent des records, Lozano buteur express, En-Nesyri voit triple... Ce qu'il faut retenir du week-end européen

Tour d'Europe cosmopolite ce dimanche avec des records à la pelle en Allemagne grâce à Robert Lewandowski et Manuel Neuer, un but ultra-rapide de Lozano en Italie, Youssef En-Nesyri qui cartonne en Espagne et un choc au sommet en Angleterre. Voici ce qu'il faut retenir du week-end dans le football européen.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Robert Lewandowski célèbre le 500e but de sa carrière. (LEON KUEGELER / REUTERS/POOL)

• Pluie de records au Bayern Munich

C'est désormais devenu une habitude. Robert Lewandowski fait tomber les records les uns après les autres par son sens du but incommensurable. Ce dimanche après-midi, en déplacement chez la lanterne rouge Schalke 04, le Polonais a inscrit peu de temps après la pause (54e) le 500e but de sa carrière. C'est le quatrième joueur encore en activité à atteindre la barre des 500 derrière Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic. En faisant trembler les filets, Robert Lewandowski est devenu le premier joueur de l'histoire de la Bundesliga à marquer lors de huit rencontres consécutives à l'extérieur. Le Bavarois continue sa folle saison 2020-2021. Avec 23 réalisations en 17 rencontres, il est en avance sur les temps de passage de Gerd Müller, meilleur buteur de l'histoire sur une saison de Bundesliga (40 en 1971-1972).

Son coéquipier Manuel Neuer n'est pas en reste non plus. Le gardien allemand a pour sa part gardé sa cage inviolée pour la 197e fois en Bundesliga. C'est aussi un record puisqu'il dépasse une autre légende du club, Oliver Kahn. Le Bayern Munich a fait la bonne opération de cette 18e journée en s'imposant facilement à Schalke 04 (4-0). Ils prennent sept points d'avance sur Leipzig et dix sur le Bayer Levekusen, défaits tous les deux samedi.

• Youssef En-Nesyri en mode goleador

L'attaquant du FC Séville est en pleine forme et personne ne peut entraver sa marche. Certainement pas Cadix qui a subi la loi andalouse samedi après-midi (3-0). Youssef En-Nesyri s'est occupé de tout en inscrivant les trois buts de son équipe. C'est le deuxième triplé consécutif à domicile du Marocain après celui inscrit le 9 janvier contre la Real Sociedad (3-2). Le joueur de 23 ans est devenu le premier joueur de Séville a s'offrir deux hat-tricks consécutifs au Stade Ramòn Sanchez Pizjuan depuis octobre 1940, soit près de 80 ans plus tôt. C'était alors l'oeuvre de Guillermo Campanal.

Grâce à son triplé, Youssef En Nesyri est devenu le meilleur buteur de la Liga avec 12 buts en 19 rencontres, à égalité avec Luis Suarez, devançant Lionel Messi et ses onze réalisations. De plus, le buteur sevillan rejoint Samuel Eto'o (en 2008-2009) en devenant le deuxième joueur africain à inscrire deux triplés dans la même saison de Liga au 21e siècle.

• Hirving Lozano, neuf secondes suffisent

La Serie A nous gâte en buts supersoniques cette saison. Après Rafael Leao buteur pour l'AC Milan en 6,8 secondes en décembre 2020, voici Hirving Lozano qui ouvre le score en moins de neuf secondes pour Naples. L'ailier mexicain devient le troisième buteur le plus rapide de l'histoire en Serie A, derrière l'ancien Lillois Leao et Paolo Poggi, buteur avec Piacenza contre la Fiorentina en décembre 2001. C'est évidemment la réalisation la plus rapide de l'histoire de son club.

Mais Lozano n'a pu empêcher la défaite du Napoli face à Hellas Vérone (3-1). Le club napolitain pointe en 6e place et se voit dépasser respectivement par l'AS Rome, vainqueur dans les derniers instants contre la Spezia (4-3), la Juventus, tombeuse de Bologne (2-0) et l'Atalanta, qui a défait l'AC Milan (3-0) dans le match au sommet du week-end transalpin.

• Manchester United enfonce Liverpool dans le doute

C'était l'un des chocs de ce week-end européen et pourtant il s'agissait "seulement" des seizièmes de finale de FA Cup. Manchester United et Liverpool se sont livrés une lutte intense et acharnée à Old Trafford. Ce sont finalement les Red Devils qui ont composté leur billet pour le prochain tour (3-2) grâce à un grand Bruno Fernandes, auteur du but de la victoire (78e). Mais c'est surtout Marcus Rashford qui s'est distingué. L'attaquant a porté son équipe en délivrant une passe décisive pour l'égalisation de Mason Greenwood (26e). C'est encore lui qui a permis à United de prendre les devants au retour des vestiaires (48e).

Dans l'équipe adverse, Mohamed Salah a planté un doublé sur deux passes décisives de Roberto Firmino (18e, 58e), en vain. Il porte son total de buts à 19 toutes compétitions confondues mais n'est plus autant décisif collectivement. Comme un symbole pour Liverpool, en cruel manque de confiance et de réussite ces derniers temps avec une seule victoire sur les sept derniers matches. C'était contre Aston Villa (4-1) au tour précédent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.