Cet article date de plus de quatre ans.

Le successeur de Gourcuff a tenu trois mois à la tête des Fennecs

La sélectionneur serbe de l'Algérie Milovan Rajevac a été limogé, trois mois seulement après sa nomination, dans la foulée du match nul des Fennecs contre le Cameroun (1-1) en ouverture des éliminatoires du Mondial-2018, a annoncé mardi la télévision publique algérienne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les joueurs algériens heureux

"La Fédération algérienne de football (FAF) a décidé de résilier à l'amiable le contrat de Milovan Rajevac", engagé fin juin à la place du technicien français Christian Gourcuff, selon la télévision. En attendant la désignation d'un nouveau sélectionneur, les entraîneurs adjoints Nabil Neghiz et Yazid Mansouri mèneront la barque des Verts, selon la même source.

Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a rencontré mardi après-midi Milovan Rajevac pour trancher l'avenir du Serbe de 62 ans aux commandes techniques des Fennecs. Cette réunion a été décidée après la montée au créneau de plusieurs joueurs des Verts réclamant le départ du technicien, à qui ils ont imputé la responsabilité du nul concédé à domicile dimanche contre le Cameroun, selon une source citée par l'agence APS.

L'Algérie a raté son entame des qualifications et devra rapidement se rattraper dans une poule de la "mort" où elle côtoie le Nigeria, le Cameroun et la Zambie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.