Cet article date de plus de huit ans.

Le sport reprend les codes de l'hypermarché

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Le sport reprend les codes de l'hypermarché
Le sport reprend les codes de l'hypermarché Le sport reprend les codes de l'hypermarché (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Depuis une vingtaine d'années, les articles de sport, autrefois réservés aux pratiquants confirmés ont rejoint la consommation de masse. 

Les supermarchés du sport et du plein air voient leur croissance à la hausse depuis plusieurs années.  3% en moyenne l'an dernier. La clé de ce succès est l'innovation. Chaque année, de nouveaux produits, mieux adaptés, aux besoins des clients sont disponibles. France 2 décrypte la façon de faire des enseignes pour attirer la clientèle.
Certaines marques proposent des randonnées grandeur nature pour tester le nouveau matériel. Ces produits seront commercialisés une fois qu'ils seront validés par les utilisateurs.

Guerre entre géants

13 randonneurs ont été sélectionnés au hasard dans le fichier client de la marque. Ils sont logés et nourris gratuitement pendant une semaine avec l'obligation de mettre des notes sur chaque produit qu'ils testent. Une fois la semaine terminée, les ingénieurs de la marque tiendront compte des différents avis des randonneurs pour procéder à d'éventuels ajustements. Ces tests ont permis à la marque en question de réaliser son plus beau coup commercial avec la tente dépliable en deux secondes. Au cours des tests, les utilisateurs s'étaient rendu compte qu'elle ne tenait pas au sol sans piquet contrairement à la promesse initiale. Après modification, les ventes se sont envolées à huit millions d'exemplaires.

Prochaine nouveauté : une tente qui ne laisse pas du tout passer la lumière. Avec 30 % de part de marché, l'enseigne est le leader du secteur.  Son concurrent principal connaît la plus forte croissance, 5% ces quatre dernières années. Ici, la chaine s'appuie sur les grandes marques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.