Cet article date de plus de trois ans.

Le Brésil se promène en Autriche

Sur la route de la Coupe du monde en Russie, le Brésil a fait étape à Vienne dimanche, où il s'est facilement imposé face à l'Autriche (3-0). Ce nouveau succès (le 5e consécutif sans encaisser de but) permet aux Brésiliens de s'affirmer plus que jamais parmi les prétendants au titre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Tite n'était pas des plus rassuré avant ce dernier rendez-vous, une semaine avant le premier match du Mondial. Le sélectionneur brésilien craignait en effet une blessure ou, en cas de contre-performance, une pointe de doute dans la Seleçao. D'autant que, même si elle n'a plus gagné face au Brésil depuis 1956, cette équipe autrichienne hors-course pour la Russie, a tout de même repris des couleurs depuis l'automne dernier et l'arrivée du nouvel entraîneur Franco Foda, avec une série de sept victoires d'affilée, dont la plus prestigieuse la semaine précédent face au champion du monde allemand. Mais ses craintes n'étaient pas fondées. Car son équipe a parfaitement bien maîtrisé son sujet. Chahutée il y a quelques jours par la Croatie, elle a cette fois retrouvé son fond de jeu et répondu aux attentes de Tite en matière offensive.  

Même s'il lui a fallu un peu de temps pour se dégager de la pression autrichienne et pour trouver les bons réglages.  Rafael Jesus avant la pause, puis Neymar et Coutinho à l'heure de jeu, ont assuré le résultat pour une formation brésilienne qui a en a profité pour peaufiner son organisation, en essayant plusieurs schémas, et travaillé sa justesse. Elle a aussi pu mesurer qu'elle pouvait avoir confiance en sa charnière Miranda-Silva qui a bien tenu la maison derrière. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.