Le Boxing Day, une tradition qui perdure depuis 1860 en Angleterre

Bien connu dans les pays anglo-saxons, le Boxing Day a commencé à faire son apparition en France en 2009. Malgré son nom, cette journée n'a rien à voir avec la boxe, puisqu'elle signifie littéralement le "Jour des Boîtes". A priori rien de sportif là-dedans... Et pourtant ! Célébré chaque 26 décembre, le Boxing Day est une journée spéciale pour les sportifs. Un jour qui consiste à enchaîner les matches, le lendemain de Noël. Adapté en France, le rugby propose lui aussi des rencontres de Top 14 réunies en une seule journée.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Premier League (OLI SCARFF / POOL)

De nombreux pays comme l'Angleterre, l'Écosse, le pays de Galles, l'Irlande, l'Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore le Canada accordent une grande importance à ce fameux 26 décembre, bien connu sous le nom de Boxing Day. Une tradition vieille de 160 ans qui traverse les époques tout en restant fidèle à la tradition. Depuis 1871, ce jour est même férié dans certains de ces pays.

Le Boxing Day traverse les époques 

Aujourd'hui encore, les origines du Boxing Day restent incertaines. D'un côté, le Boxing Day remonterait au XVe siècle. La tradition voulait que des offrandes soient collectées dans une boîte et déposées dans une église. Le contenu de cette boîte était ensuite distribué aux plus pauvres. De l'autre, il daterait du XIXe siècle. Au sein de la haute bourgeoisie, ce 26 décembre était désigné comme le jour de congé pour le personnel de maison des familles riches. Avant de profiter de ce repos, le maître de maison offrait une boîte (la fameuse "box") remplie de nourriture et de présents à ses serviteurs. Autre hypothèse, concernant les marins Britanniques cette fois-ci. Lors de leurs expéditions maritimes, les marins apportaient une boîte remplie d'argent et d'objets de valeur. S'ils revenaient sains et saufs, le contenu de ces boîtes était remis au prêtre du village pour qu'il les distribue aux plus démunis.

Pas de trêve en Premier League 

Si tout cela semble bien loin des terrains de football, il faut remonter au 26 décembre 1860 pour retrouver la trace du premier match opposant deux clubs dans l'histoire du football. C'est un derby : le Sheffield F.C, doyen des clubs de football, affrontait le Hallam F.C, autre club de la ville. "Ce qui est intéressant dans ce match là, c’est que les règles du Football Association ne sont pas encore adoptées, donc c’est une forme de football qu’on joue, mais ce n’est pas forcément notre football à nous", explique Paul Dietschy, historien du sport. 

Depuis, cette tradition perdure, puisque le calendrier de Premier League a gardé cette coutume du derby le 26 décembre, en essayant de limiter la longueur des déplacements entre les équipes. "Les supporters tiennent au Boxing Day parce que cela fait partie de Noël. Le football du Boxing Day est comme Noël, il ne disparaîtra jamais.", confiait Martin Johnes, historien du sport à l'université galloise de Swansea en 2015 à Eurosport. Chaque année, à cette occasion, les stades ont un taux de remplissage allant de 95 à 100%. Pendant qu'en France, le football marque une pause durant les fêtes de fin d'année, en Angleterre, la Premier League enchaîne les matches. Dès le lendemain de Noël, les amoureux du ballon rond peuvent de nouveau suivre leur club favori, de retour sur la pelouse des stades anglais.

Malgré la crise sanitaire, le fameux 26 décembre sera bien synonyme de marathon des matches en Angleterre. En famille ou entre amis, cette année les supporters devront, pour la plupart, se contenter de suivre les rencontres derrière leur écran de télévision... Un programme digne de ce nom les attend tout de même : Arsenal-Chelsea, Liverpool-West Bromwich Albion ou encore Leicester qui recevra les Red Devils de Manchester. Un tradition qui perdure et qui s'adapte suivant les époques selon Paul Dietschy, historien du sport : "Aujourd’hui, c’est la télévision qui a fait resurgir l’intérêt pour le Boxing Day. Ce qu’on pourrait dire, c’est qu’on réinvente la tradition d’une certaine manière. Parce qu’on la présente comme une tradition très longue en Grande-Bretagne, mais c’est aussi un produit d’appel dans un foot qui est extrêmement mondialisé." 

Le Top 14 conquis par le Boxing Day

En France, le Boxing Day a du mal à s'imposer. Seul le rugby s'est aligné sur les traditions anglaises. Mais à sa façon... Difficile d'enchaîner repas de Noël et performances sur le terrain. Le Boxing Day s'est donc transformé en "Boxing Days" au pluriel. Toutes les rencontres se déroulent sur deux week-ends consécutifs au lieu d'une seule journée. Cette année, une autre version vient de faire son apparition. L'intégralité des matches se jouera le dimanche 27 décembre lors de la 12e journée de Top 14. Une journée habituellement conviviale où famille et amis se retrouvent entre Noël et le Jour de l'an. Cette année sera quelque peu différente, marquée par des stades vides en raison de la Covid-19.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.