Cet article date de plus de neuf ans.

Lance Armstrong veut se reconvertir dans la natation

L'ancien cycliste américain, suspendu à vie de toute compétition pour dopage, compte malgré tout participer à une épreuve de natation ce week-end.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lance Armstrong sur une étape du Tour de France entre Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques) et Bordeaux (Gironde), le 23 juillet 2010.  (NATHALIE MAGNIEZ / AFP)

Il a beau être le sportif le plus détesté des Américains, Lance Armstrong ne raccroche pas tout à fait. L'ancien cycliste américain, suspendu à vie de toute compétition pour dopage, va malgré tout participer à une épreuve de natation ce week-end, rapporte le site internet du journal Statesman, basé à Austin (Texas), jeudi 4 avril.

Selon le journal, Lance Armstrong, 41 ans, compte prendre part aux US Masters Swimming, qui se déroulent dans la capitale texane, dans le sud des Etats-Unis. Comme l'explique son organisateur, cette manifestation n'est pas sous la coupe de l'Agence antidopage américaine (Usada). L'ancien cycliste peut donc s'inscrire malgré sa suspension, qui l'empêche de prendre part à la plupart des compétitions de cyclisme ou de course à pied, ses autres sports de prédilection.

Inscrit pour les trois courses les plus longues

Le coureur, qui avait débuté sa carrière sportive par le triathlon, est inscrit dans les trois courses de natation les plus longues de la manifestation : 500 yards (457 m), 1 000 yards (914 m) et 1 650 yards (1 508 m) nage libre. Lance Armstrong, qui n'a pas encore confirmé officiellement sa participation, a cependant twitté le 23 mars qu'il s'entraînait en natation : ("Bel entraînement ce matin @MastersSwimming. Merci coach Hux pour la punition"). 

 

Reste à savoir si cet entraînement sera vraiment utile. Car la Fédération internationale de natation demande aux organisateurs de l'épreuve d'empêcher l'inscription de Lance Armstrong. L'instance dirigeante de la natation mondiale a fait savoir que les sportifs reconnus coupables de dopage n'étaient pas autorisés à s'aligner dans des compétitions organisées sous son égide.

Lance Armstrong a été officiellement déchu en octobre 2012 de ses sept victoires consécutives sur le Tour de France (1999-2005) et radié à vie après que l'Usada l'a accusé d'avoir activement participé au "programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport". Après des années de dénégations farouches, y compris devant des enquêteurs fédéraux, l'ancien cycliste a avoué mi-janvier, lors de confessions télévisées, s'être dopé durant sa carrière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.