Lamy-Chappuis remporte sa troisième Coupe du monde de combiné nordique

Malgré quelques frayeurs, le Français s'impose pour la troisième fois consécutive la Coupe du monde de combiné nordique à Oslo (Norvège).

Jason Lamy-Chappuis a remporté sa la troisième Coupe du monde de combiné nordique à Oslo (Norvège) samedi 10 mars 2012.
Jason Lamy-Chappuis a remporté sa la troisième Coupe du monde de combiné nordique à Oslo (Norvège) samedi 10 mars 2012. (TERJE BENDIKSBY / SCANPIX NORWAY /AFP)

Le Français Jason Lamy-Chappuis a remporté pour la troisième fois consécutive la Coupe du monde de combiné nordique malgré quelques frayeurs jusqu'à l'ultime course de la saison, samedi 10 mars à Oslo (Norvège). Au final, les trois dernières courses du champion olympique et du monde, 25 ans, auront quasiment été les trois pires de son hiver, permettant à son rival japonais Akito Watabe, lui en forme ascendante, de reprendre espoir.

Mais l'équation était trop compliquée pour le Nippon : Samedi à Oslo, dans le mythique stade de fond d'Holmenkollen, il devait à la fois terminer au maximum deuxième et compter sur une contre-performance d'un Lamy-Chappuis émoussé mais transcendé par l'enjeu. Le suspense était déjà quelque peu entamé après l'épreuve de saut matinale - tronquée d'une manche. Neuvième, Watabe ne semblait pas avoir suffisamment creusé l'écart sur le favori (16e).

Cinquième victoire de la saison

A l'arrivée, les deux hommes se talonnent logiquement à l'image de la fin de saison, Watabe 7e, Lamy-Chappuis 8e, dans une course de clôture remportée après 15 km par l'Américain Bryan Fletcher devant le Norvégien Mikko Kokslien et le Japonais Taihei Kato. Au tableau d'honneur, le Jurassien n'a plus que 68 points d'avance sur Watabe, lui qui en comptait 183 il y a une semaine.

Une marge amplement suffisante à son bonheur : victorieux cinq fois cette saison, 20 fois au total en Coupe du monde, Lamy-Chappuis devient le troisième skieur à remporter trois globes de cristal consécutifs dans la spécialité, après le Japonais Kenji Ogiwara (de 1993 à 1995), et le Finlandais Hannu Manninen qui en a lui gagné quatre (de 2004 à 2007).