Cet article date de plus de dix ans.

Lamy-Chappuis cède du terrain

L'Allemand Eric Frenzel a remporté l'épreuve du combiné (petit tremplin et ski de fond 10 km) des Championnats du monde de ski nordique devant son compatriote Tino Edelmann et l'Autrichien Felix Gottwald à Oslo, le Français Jason Lamy-Chappuis prenant le 15e rang.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Champion olympique de la spécialité, Lamy -Chappuis court toujours après un titre mondial. Il a terminé à plus d'une minute du vainqueur, juste devant son compatriote Maxime Laheurte (16e). Frenzel, auteur du meilleur saut (109,5 m - 131 points), s'est élancé en tête de l'épreuve de ski de fond, consolidant rapidement son avantage -19 secondes au départ sur son premier poursuivant- pour le porter à 40 secondes et rapidement tuer tout suspense. Parti en 3e position à 32 secondes de Frenzel, Lamy -Chappuis a fait illusion jusqu'à mi-course (4e) avant de s'effondrer.

Frenzel, 22 ans, remporte à Oslo le premier titre mondial de sa carrière. Médaillé de bronze aux JO de Vancouver et médaillé d'argent aux Mondiaux-2009 de Liberec à chaque fois par équipes, il n'était jamais monté sur le podium d'une épreuve individuelle. Avec Frenzel, Edelmann mais aussi Johannes Rydzek (4e), l'Allemagne a nettement dominé la concurrence à deux jours de l'épreuve du combiné par équipes, se posant en grande favorite. L'équipe de France, qui avait fait forte impression au saut samedi matin avec trois représentants dans les cinq premiers (Lamy -Chappuis , 3e, Laheurte, 4e, et François Braud, 5e), n'a pu suivre le rythme des meilleurs en ski de fond.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.