La ville "la plus froide du monde" présente une fausse candidature aux Jeux d'Été 2032 pour alerter sur le réchauffement climatique

En partenariat avec le mouvement Fridays For Future, la ville finlandaise de Salla, autoproclamée « la plus froide du monde », s’est portée volontaire pour accueillir les Jeux d’Été 2032. Une candidature fantaisiste et ironique pour alerter des effets irréversibles du réchauffement climatique dans les années à venir.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La ville de Salla craint que les effets du réchauffement climatique permettent d'organiser des Jeux d'été en Laponie (DON EMMERT / AFP)

Des Jeux d’été dans la ville "la plus froide du monde" ? C’est ce qu’aimeraient éviter les 3400 habitants de Salla, un village perdu en Laponie Finlandaise. Leur maire a pourtant annoncé que la bourgade se portait candidate pour accueillir les Jeux Olympiques de 2032. Une annonce ironique et provocatrice, en partenariat avec le mouvement Fridays For Future créé par Greta Thunberg, pour sensibiliser aux conséquences du réchauffement climatique.

Dans une vidéo de présentation digne d’une candidature classique, les habitants se sont mis en scène, imaginant une olympiade dans leur village, en 2032. On y voit un homme en maillot de bain, qui se baigne dans un lac gelé et s’exclame : "Dans douze ans, la glace aura disparu, le lac sera parfait ». Une femme installe également un filet de volley sur un terrain recouvert de neige : "Ici, nous pourrons jouer au volley […] la neige sera devenue du sable". Une coureuse portant une sorte de flamme olympique prévient: "La chaleur arrive". La fausse candidature de Salla dispose même d’un logo, représentant la fonte d’un glacier.

Eveiller les consciences, par l'ironie

Au moyen de cette action, Erkki Parkinnen, le maire de Salla, espère éveiller les consciences sur les conséquences du réchauffement climatique, alors qu’un rapport du Groupe international d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) prévoit un réchauffement de la planète de 1,5 °C entre 2030 et 2052, et préconise de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 pour éviter le pire. "Notre intention ici est claire: nous voulons garder Salla telle qu'elle est, et nos hivers froids et pleins de neige", explique le maire, cité par le Guardian. "Si Salla est le meilleur endroit pour accueillir les Jeux en 2032, cela signifie que la température n'a pas cessé de monter", ajoute-t-il.

Cette fausse candidature a reçu le soutien du Comité Olympique Finlandais : "Nous supportons Salla pour qu’elle n’accueille pas les Jeux d’été 2032".

La ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2032 devrait être désignée avant 2025. Le Qatar, l’Indonésie, l'Inde et l’Etat du Queensland en Australie ont l'intention de se porter candidats.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.