Cet article date de plus de cinq ans.

La fédération anglaise dément avoir approché Cheika

La fédération anglaise de rugby a démenti lundi avoir approché le sélectionneur de l'Australie Michael Cheika, pour prendre la succession de Stuart Lancaster à la tête du XV de la rose.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le sélectionneur de l'Australie, Michael Cheika.

Des médias australiens ont rapporté que le président de la fédération anglaise Jason Leonard avait noué des contacts avec Cheika, lors de la Coupe du monde de rugby qui s'est déroulée en Angleterre. "Il n'y a aucun contact", a toutefois indiqué un porte-parole de la fédération anglaise.

Sous contrat avec l'Australie jusqu'en 2017, Cheika a été désigné coach de  l'année après avoir mené les Wallabies en finale du Mondial-2015, perdue 34-17 contre la Nouvelle-Zélande, seulement un an après avoir pris les commandes de l'équipe. Fragilisé par le parcours chaotique de l'Angleterre, éliminée dès les phases de poules lors de son Mondial pourtant organisé à domicile, Stuart Lancaster n'a toutefois pas démissionné de son poste pour lequel il est sous contrat jusqu'en 2019.

L'Angleterre, qui n'a jamais eu un sélectionneur étranger à sa tête, ne devrait pas compter sur l'arrivée de Cheika qui avait indiqué après la compétition vouloir continuer son travail avec les Wallabies.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.