Cet article date de plus de six ans.

L'UEFA va sévir pour Monténégro-Russie

L'UEFA a ouvert lundi des procédures disciplinaires à l'encontre des fédérations du Monténégro et de la Russie, à la suite des incidents qui avaient conduit à l'interruption du match opposant leurs équipes nationales vendredi, en éliminatoires de l'Euro 2016. La rencontre, disputée à Podgorica, avait été arrêtée une première fois pendant plus d'une demi-heure en raison d'un jet de fumigène sur la tête du gardien russe Igor Akinfeev, sorti sur civière et remplacé. Elle avait ensuite été stoppée définitivement à la 67e minute par l'arbitre à la suite d'un début d'échauffourées entre les joueurs des deux pays.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

La Fédération monténégrine (FSCG) est poursuivie pour "allumage et jet de fumigènes et d'objets par ses spectateurs", et pour avoir été "l'hôte d'un  match qui n'a pas été disputé dans son intégralité", selon le communiqué de  l'UEFA. La Fédération russe (RFS) est également visée pour "allumage et jet de fumigènes et d'objets par ses spectateurs", poursuit-il.

L'instance de discipline de l'UEFA a aussi ouvert une procédure disciplinaire après réception d'une plainte de la RFS. La date de l'annonce des sanctions sera communiquée ultérieurement, précise l'UEFA.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.