Cet article date de plus de neuf ans.

Kostelic remporte le slalom de Flachau

A l'issue de la 2e manche du slalom de Flachau, le Croate Ivica Kostelic a conservé la première place conquise lors de la 1ère manche, pour remporter cette épreuve en devançant de très peu le Suédois Andre Myhrer de 0"07 et l'Italien Cristian Deville de 0"09. Il reprend le statut de leader de la Coupe du monde de la spécialité. Le Français Jean-Baptiste Grange continue sa progression et son retour en forme en prenant la 7e place de l'épreuve autrichienne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 7 min.
Le grand Croate Ivica Kostelic

Deux jours après avoir perdu son maillot rouge de leader de la Coupe du monde de slalom, Ivica Kostelic l'a repris. Le tenant du Globe de Cristal n'est pas prêt à l'abandonner cette saison. A Flachau, sous la neige, il a encore montré toute sa maîtrise de la discipline, en assurant la fin de son parcours en 2e manche pour conserver d'un souffle l'avantage qu'André Myhrer a bien failli avaler. Car le Suédois, 5e temps de la 1ère manche à 35 centièmes, n'a échoué qu'à 7 centièmes du Croate, l'Italien Cristian Deville, 2e de la 1ère manche, n'abandonnant que 9 centièmes au vainqueur pour son deuxième podium de la saison et de sa carrière après la 2e place conquise à Beaver Creek. 

Mais si le Croate est redevenu le leader de la Coupe du monde de slalom, c'est aussi parce que Marcel Hirscher, qui lui avait subtilisé le leadership grâce à sa victoire à Alta Badia lundi, a enfourché lors de la 2e manche en prenant trop de risques après n'avoir réalisé que le 13e temps de la 1ère manche. Auparavant, en six courses disputées en Coupe du monde (quatre slaloms géants et deux slaloms), il s'était imposé à deux reprises et était monté deux autres fois sur le podium, ne terminant jamais au-delà de la sixième place. Pour Ivica Kostelic, c'est le début de saison idéal en slalom avec déjà deux victoires à son compteur et une 5e place, ce qui lui permet d'atteindre la bagatelle de 12 succès en carrière dans cette spécialité. Et à Flachau, dans l'antre de Hermann Maier qui était en bas de la piste, le Croate s'impose pour la deuxième fois de sa carrière, dix ans après son premier succès. Ce n'est pas une surprise, puisque, hormis l'an dernier, il n'avait jamais perdu de slalom après avoir été en tête à l'issue de la 1ère manche. "J'étais mal après Alta Badia, où j'ai manqué la deuxième place de 0,17 seconde mais je savais que la roue allait tourner et je suis là aujourd'hui", a dit Kostelic, vainqueur de sa première course en 2001 et déjà vainqueur à Flachau en 2002, où il avait décroché son premier Globe en slalom en battant Bode Miller. "Nous en avons parlé avec Bode Miller aujourd'hui et il m'a dit le j'étais le meilleur professeur de ski du circuit. Il a dit que les autres apprenait en me regardant skier. Je suis très fier d'avoir entendu ça de sa bouche."

Dans le camp français, Jean-Baptiste Grange continue à revenir dans le rythme. Toujours un peu en manque de confiance et parfois de précision dans la nuit et sous la neige autrichiennes, le skieur de Valloire a conquis une belle 7e place (à 1"07). Après être rentré pour la première fois dans le Top 15 à Alta Badia, ce qui était son objectif après son échec à Beaver Creek, le champion du monde de la spécialité se rapproche peu à peu des meilleurs. Maxime Tissot finit en 16e position à 2"47 du vainqueur, Steve Missilier 20e à 2"59. En début de semaine, en Italie, ils étaient quatre à avoir intégré le Top 20. Cette fois, ils sont 3, ce qui montre que les skieurs tricolores sont dans les temps.

Réactions

Ivica Kostelic (1er/CRO): "J'ai bien couru en première manche. C'est sûr que ce n'est pas la piste la plus raide de la Coupe du monde, mais ce n'est pas la plus facile. Il fallait skier avec toucher. J'ai essayé de me détendre en seconde manche. Quand j'ai vu qu'il n'y avait que 7/100es d'avance, je me suis dit que ma victoire relevait un peu de la chance. Cela fait partie du jeu. Des fois, ça tombe du bon côté. A Alta Badia, j'étais déçu de ne faire que 5e".
André Myhrer (2e/SUE): "Quand c'est plat, ce n'est pas facile de skier. Il fallait attaquer. Bien sûr que je suis déçu d'échouer à si peu. C'est rageant. Je pense que c'est tellement dure de gagner en slalom. Il y a trop de bons coureurs".
Cristian Deville (3e/ITA): "J'ai vu la course des femmes hier. Je voulais juste skier en attaquant. Après la première manche, je voulais monter sur le podium. J'ai connu quelques soucis cet été en Argentine, mais je suis revenu en forme pour les courses aux Etats-Unis. Je savais que je pouvais m'offrir un joli cadeau de Noël, ce que j'ai fait. Si je m'énervais aujourd'hui de n'être que 3e, je serais vraiment bête. Je suis très content".
Jean-Baptiste Grange (7e/FRA): "Cela fait du bien. J'avais pris une 13e place il y a deux jours. Il fallait que je continue sur cette lancée. Je sais que je ne suis pas à 100%, je sais que je dois trouver des réglages. Aujourd'hui je fais beaucoup moins de fautes qu'il y a deux jours. J'ai réussi à remonter le curseur. Au bout du compte, ça me fait une belle 7e place. Il y a eu des très bonnes choses. Je sens qu'il me manque encore des petites choses pour sortir des grosses manches, des petites choses techniques qui font que j'ai pu faire la différence sur le passé. Je sais que je ne les ai pas encore. Avec le temps, ça va se grappiller. C'est un départ qui est logiquement plus lent, par rapport à tous les événements qu'il y a eu. Dans ces moments-là il faut accepter d'être patient. Plus ça va aller et mieux je vais me sentir. Mais il y a la réalité, c'est pas aussi facile. Je sais bien que le jour où je jouerai le podium je serai capable de relever encore le curseur. Chaque chose en son temps".

Classement du slalom

1. Ivica Kostelic (CRO) 1:48.94 (55.11 + 53.83)
2. Andre Myhrer (SWE) 1:49.01 (55.46 + 53.55)
3. Cristian Deville (ITA) 1:49.03 (55.25 + 53.78)
4. Felix Neureuther (GER) 1:49.25 (55.62 + 53.63)
5. Manfred Pranger (AUT) 1:49.39 (55.26 + 54.13)
6. Patrick Thaler (ITA) 1:49.83 (55.93 + 53.90)
7. Jean-Baptiste Grange (FRA) 1:50.02 (55.86 + 54.16)
8. Jens Byggmark (SWE) 1:50.08 (56.41 + 53.67)
9. Mario Matt (AUT) 1:50.46 (55.99 + 54.47)
10. Mitja Valencic (SLO) 1:50.51 (56.18 + 54.33)
11. Reinfried Herbst (AUT) 1:50.70 (56.53 + 54.17)
12. Fritz Dopfer (GER) 1:50.73 (56.34 + 54.39)
13. Mattias Hargin (SWE) 1:51.04 (56.82 + 54.22)
14. Axel Baeck (SWE) 1:51.11 (56.81 + 54.30)
15. Julien Cousineau (CAN) 1:51.37 (57.07 + 54.30)
16. Maxime Tissot (FRA) 1:51.41 (57.06 + 54.35)
17. Reto Schmidiger (SUI) 1:51.43 (57.12 + 54.31)
18. Christoph Dreier (AUT) 1:51.47 (57.34 + 54.13)
. Lars Elton Myhre (NOR) 1:51.47 (56.54 + 54.93)
20. Steve Missillier (FRA) 1:51.53 (56.25 + 55.28)
21. Leif Kristian Haugen (NOR) 1:51.55 (57.24 + 54.31)
22. Markus Vogel (SUI) 1:51.60 (57.45 + 54.15)
23. Stefano Gross (ITA) 1:51.66 (57.16 + 54.50)
24. Krystof Kryzl (CZE) 1:52.10 (57.44 + 54.66)
25. Benjamin Raich (AUT) 1:52.31 (56.69 + 55.62)
26. Nolan Kasper (USA) 1:52.37 (56.97 + 55.40)
27. Trevor White (CAN) 1:53.96 (57.46 + 56.50)
28. Brad Spence (CAN) 2:04.25 (57.21 + 1:07.04)

Eliminés: Marcel Hirscher (AUT), Manfred Mölgg (ITA)

Classements de la Coupe du monde

Classement de la Coupe du monde messieurs de slalom (après 3 épreuves):
1. Ivica Kostelic (CRO) 245 pts
2. Cristian Deville (ITA) 180
3. Andre Myhrer (SWE) 170
4. Marcel Hirscher (AUT) 160
5. Felix Neureuther (GER) 136
...
11. Jean-Baptiste Grange (FRA) 56
Classement général de la Coupe du monde messieurs (après 12 épreuves):
1. Marcel Hirscher (AUT) 425 pts
2. Aksel Lund Svindal (NOR) 416
3. Ted Ligety (USA) 385
4. Beat Feuz (SUI) 360
5. Ivica Kostelic (CRO) 329
6. Hannes Reichelt (AUT) 310
7. Bode Miller (USA) 298
8. Didier Cuche (SUI) 280
9. Kjetil Jansrud (NOR) 272
10. Fritz Dopfer (GER) 203

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.