Clarisse Agbégnénou va faire son entrée au musée Grévin

La statue de la judokate sera installée dans le musée parisien le lundi 3 octobre, et le public pourra y accéder à partir du 4 octobre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Française Clarisse Agbégnégnou, sacrée pour la première fois championne olympique le 27 juillet 2021 à Tokyo (Japon). (FRANCK FIFE / AFP)

La section sport du musée Grévin ne comportait ces derniers temps que des statues d'hommes : Kylian Mbappé, Camille Lacourt, Tony Parker, Cristiano Ronaldo, Renaud Lavillenie ou encore Teddy Riner... Pour la première fois depuis le retrait des statues d'Amélie Mauresmo et Jeannie Longo, une femme va être représentée dans le célèbre musée parisien en la personne de Clarisse Agbégnénou.

La judokate de 29 ans, double championne olympique avec notamment un titre individuel acquis dans sa catégorie (-63kg) lors des JO de Tokyo à l'été 2021, va faire son entrée au musée Grévin. La statue, réalisée par le scuplteur Stéphane Barret, sera installée et dévoilée le lundi 3 octobre lors d'une soirée dédiée, en présence d'Agbégnénou.

Objectif Paris 2024

La réplique de la judokate sera accessible au public le lendemain matin. Agbégnénou est la première athlète de sa discipline à y trouver sa place depuis Brigitte Deydier en 1988. Celle qui possède le plus beau palmarès du judo féminin français ne verra certainement pas cet hommage comme une conclusion à sa carrière. Après avoir mis sa carrière sportive entre parenthèses pour donner naissance à son premier enfant, Clarisse Agbégnénou va désormais se concentrer sur son prochain grand objectif : les Jeux olympiques 2024.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Clarisse Agbégnénou

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.