Pékin accueillera les Jeux olympiques d'hiver de 2022

La capitale chinoise deviendra la première ville à accueillir à la fois les Jeux d'été (2008) et les Jeux d'hiver.

La délégation de Pékin (Chine) se félicite après avoir obtenu les Jeux olympiques d\'hiver, le 31 juillet 2015.
La délégation de Pékin (Chine) se félicite après avoir obtenu les Jeux olympiques d'hiver, le 31 juillet 2015. (OLIVIA HARRIS / AFP)

Pékin a été désignée, vendredi 31 juillet, pour organiser les Jeux olympiquesd'hiver de 2022. Cette décision du Comité international olympique (CIO) est historique : la capitale chinoise deviendra la première ville du monde à accueillir à la fois les Jeux d'été (2008) et les Jeux d'hiver.

Pékin a été préférée à Almaty, ex-capitale du Kazakhstan, lors d'un vote à bulletin secret des membres du CIO. Seules ces deux villes étaient candidates et le vote a été beaucoup plus serré que prévu : Pékin l'a emporté avec 44 voix, contre 40 à Almaty (pour une abstention).

Le président chinois promet des Jeux "fantastiques"

Présentée comme favorite, la candidature pékinoise a diffusé vendredi matin, lors de sa dernière audition devant les membres du CIO avant le vote, un message du président Xi Jinping. Il a mis en avant le "fort soutien" du gouvernement chinois et promis des Jeux "fantastiques".

Le dossier chinois, au budget très bas (3,06 milliards de dollars, soit 2,76 milliards d'euros) par rapport à celui des Jeux de 2008, présente un projet éclaté. Il propose un concept régional qui vise à développer un marché des sports d'hiver "au profit de plus de 300 millions de personnes vivant dans le nord de la Chine", soulignent ses responsables.