Cet article date de plus de dix ans.

Jason Lamy-Chappuis a rendez-vous avec l'or

Le porte-drapeau de la délégation française, Jason Lamy-Chappuis entre en lice ce mercredi. Il dispute la compétition de combiné nordique et représente l'une des belles chances de médailles pour les Bleus. À suivre dès 8h, la descente féminine. En l'absence de Marion Rolland, les chances françaises semblent réduites dans cette discipline.
Article rédigé par Baptiste Schweitzer
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Michael Dalder Reuters)

Il a misé toute sa saison sur ce rendez-vous. Jason Lamy-Chappuis
est très attendu sur le tremplin de Sotchi dès 10h
puis sur la piste de ski de fond. Champion olympique en titre du combiné
nordique, le porte-drapeau de la délégation française fait figure de quasi-favori
de l'épreuve.

Mais Jason Lamy-Chappuis n'est plus le leader incontesté de
la discipline. Un Allemand vient désormais chasser sur les terres de
"Flying Jason". Il s'appelle Eric Frenzel et la saison passée, il a
relégué Lamy-Chappuis à la deuxième place de la Coupe du monde. Pour le moment,
le Jurassien a fait bonne figure à l'entraînement en enchaînant les sauts avec
une régularité suisse. Le duel s'annonce serré. 

Snowboard : half-pipe dames

Après les hommes et la victoire de Shaun White (les Français échouant en demi-finale) place aux dames qui vont tenter de dompter cette piste très critiquée

À voir aussi le reportage de notre envoyé spécial ►►► Sotchi : le parc extrême de Rosa
Khutor est-il trop dangereux ? 

Trois Françaises sont en lice : Sophie Rodriguez, Mirabelle
Thovex et Clémence Grimal

Descente féminine

Mais à l'heure du petit déjeuner, on attaquera directement
par le plat de résistance. Les femmes vont s'attaquer à la piste piégeuse de
Rosa Khutor. La France n'a guère d'espoir de médailles avec l'absence de Marion
Rolland qui s'est blessée en août dernier. Tous les regards tricolores se
tourneront vers Marie Marchand-Arvier, seule représentante française dans la
discipline.

Toute la journée est à suivre en direct avec nos envoyés spéciaux ►►►

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.