Cet article date de plus de huit ans.

Jeux paralympiques : maigre moisson pour les Français

La France se classe 16e nation. Un mauvais résultat dû à un manque de professionnalisation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Malgré la belle médaille d'or en 400 mètres nage libre catégorie S10 d'Elodie Lorandi (à gauche), la France ne se classe que 16e nation des Jeux paralympiques. (PAUL ELLIS / AFP)

SPORTS - Les Français n'ont pas brillé aux Jeux paralympiques. Seizième des Jeux paralympiques avec seulement huit médailles d'or, l'équipe de France a échoué à entrer dans le top 10 des nations. La France termine très loin de son objectif qui était de 16 titres, derrière les géants du handisport (Chine, Russie, Grande-Bretagne, Australie, Etats-Unis...) mais aussi des nations comme la Tunisie, la Corée du Sud, l'Iran ou Cuba.

L'équipe de France, qui a engrangé au total 45 médailles, "est amère face à ce classement", dit sans ambages le communiqué de presse du camp français diffusé dimanche. "On va pas se chercher d'excuses", a commenté Gérard Masson, président de la Fédération française de handisport et du Comité paralympique et sportif français (CPSF), tout en notant que la France a eu "beaucoup de médailles d'argent" (19).

Manque de professionalisation

"Il faut qu'on se professionnalise encore plus. Nos entraîneurs sont bénévoles. On ne peut pas continuer comme ça", selon Yves Foucault, président de la Fédération française de sport adapté (FFSA, pour les déficients intellectuels) et vice-président du CPSF. Il espére que "des mécènes et des sponsors se manifestent".

Même son de cloche pour Gérard Masson, qui note aussi "le professionnalisme" d'équipes comme la Russie (2ème avec 35 titres) ou la Grande-Bretagne (3ème avec 34 médailles d'or), pays "qui ont toujours eu le désir de faire faire du sport (de haut niveau) à tous, handicapés ou non". En France, on a toujours privilégié le handisport "loisirs", "on ne cible pas que les médailles" en compétition internationale, explique-t-il. La Fédération française handisport compte 27 000 licenciés pour seulement 250 athlètes de haut niveau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.