Covid-19 : annuler les Jeux olympiques de Tokyo reste une option, selon un responsable politique japonais

L'archipel nippon subit actuellement une recrudescence de l'épidémie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les anneaux des Jeux olympiques sont éclairés à Tokyo (Japon), le 14 avril 2021. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Le numéro deux du principal parti au pouvoir au Japon a estimé que les Jeux olympiques de Tokyo pourraient être annulés en dernier recours, ont rapporté jeudi 15 avril des médias locaux. A 99 jours de la cérémonie d'ouverture des JO (23 juillet-8 août), l'archipel nippon subit une recrudescence de l'épidémie. "Nous devrons annuler [les Jeux] sans hésiter si ce n'est plus possible" de les organiser, a déclaré Toshihiro Nikai dans un entretien à la chaîne de télévision japonaise TBS. Comme on lui demandait si l'annulation était une option, il a répondu : "Oui, bien sûr".

"Si les infections se répandent à cause des Jeux olympiques, je ne sais pas à quoi ils servent", a ajouté le secrétaire général du Parti libéral-démocrate (PLD, conservateur). Il a toutefois nuancé ses propos en soulignant "l'importance pour le Japon de susciter l'enthousiasme avec l'adhésion du public". "Nous voulons définitivement faire [des Jeux] un succès. Pour y parvenir, il y a différentes questions à régler. C'est important de les régler l'une après l'autre."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.