Chute et disqualification pour Diniz au 50 km marche

Le Rémois, dont on attendait une médaille a chuté et terminé huitième, avant d'être disqualifié.

Le Français Yohan Diniz épuisé, dans les rues de Londres lors de l\'épreuve de marche 50 km.
Le Français Yohan Diniz épuisé, dans les rues de Londres lors de l'épreuve de marche 50 km. (MARTIN BUREAU / AFP)

JO-2012 - Epuisé, lessivé, le Rémois Yohann Diniz a achevé ses 50 km de marche, loin de son rêve olympique : huitième. Pire, ce samedi 11 août, l'athlète qui avait abandonné aux Jeux de Pékin-2008, a appris quelques minutes plus tard qu'il était disqualifié pour un ravitaillement hors zone.

Alors qu'il emboîté le pas des meilleurs pendant 30 km, sa course s'est déréglée peu après le 35e km, quand le rythme s'est accéléré. Victime alors d'un coup de moins bien, le Champenois (34 ans) est tombé en se prenant le pied droit dans le pied d'une barrière métallique séparant les concurrents de la foule de spectateurs. Son moral en a été affecté et, la bouche ouverte, comme asphyxié, il s'est versé plusieurs bouteilles d'eau sur la tête, se ravitaillant à nouveau un peu plus loin. Il a appris peu après être arrivé qu'il était disqualifié pour un mauvais ravitaillement.

Francetv info avec AFP

Le Russe Sergey Kirdyapkin, 32 ans, a lui battu le record olympique en 3 h 35 min 59 sec, pour devancer l'Australien Jared Tallent (3 h 36 min 53 sec), déjà médaille d'argent à Pékin en 2008, et le Chinois Si Tianfeng (3 h 37 min 16 sec).