Bilan français des JO de Pékin 2022 : "Il faut retenir le positif, parce que le positif est quand même magique", selon Tony Estanguet

La France repart avec 14 médailles, dont 5 en or. Le président du comité d'organisation des Jeux olympiques Paris 2024 salue Quentin Fillon Maillet, "un athlète d'exception".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min.
La délégation française entre dans le stade nationale de Pékin (Chine) lors de la cérémonie de clôture des JO d'hiver 2022, le dimanche 20 février 2022. (MANAN VATSYAYANA / AFP)

"Il y a quelques déceptions mais il faut retenir le positif, parce que le positif est quand même magique", tel est le bilan de Tony Estanguet, le président du comité d'organisation des Jeux olympiques Paris 2024, dimanche 20 février sur franceinfo, alors que les Jeux olympiques d'hiver Pékin 2022 se sont terminés.

>>> JO 2022 : revivez les meilleurs moments de la cérémonie de clôture des Jeux de Pékin

Les sportifs français reviennent avec un total de 14 médailles, dont cinq en or.Tony Estanguet salue Quentin Fillon Maillet, "un athlète d'exception". "Tous les regards vont se tourner vers Paris" dès la semaine prochaine, affirme-t-il. "On va passer dans une nouvelle stature."

Est-ce que les Français ont réussi ces jeux de Pékin ?

Tony Estanguet : On a vibré. Ces athlètes français nous ont régalés. On a vu de très belles médailles, que ce soit sur le biathlon, le ski alpin, la danse, le ski de fond. J'ai trouvé des médailles avec beaucoup d'émotion et un athlète d'exception, Quentin Fillon Maillet. C'est absolument historique d'avoir un athlète français qui réussit à ramener cinq médailles sur une même olympiade. Après, comme sur toutes les éditions des Jeux, il y a quelques déceptions aussi. Mais il faut retenir le positif, parce que le positif est quand même magique.

Pour Paris 2024, plusieurs Français arrivent au CIO, David Lappartient, président de l'Union cycliste internationale, Martin Fourcade, élu pour huit ans à la Commission des athlètes du CIO. Est-ce que c'est important dans la perspective des Jeux à Paris ?

Oui, c'est important. Cela montre que la France est un pays qui compte dans le mouvement sportif international. La dynamique des Jeux de Paris 2024 séduit. Et forcément, elle permet de renforcer l'influence de la France à l'international. C'est une très bonne nouvelle. Que ce soit Martin Fourcade ou David Lappartient, ce sont deux personnages qui ont vraiment beaucoup œuvré ces dernières années en tant qu'athlète, en tant que dirigeant, qui ont une vraie expertise, mais aussi un vrai sens de l'engagement. C'est une très bonne nouvelle pour le CIO de compter ses deux nouveaux membres français dans ses rangs.

En tant qu'ancien athlète, est-ce que ce n'est pas trop compliqué de répondre à toutes les exigences des athlètes tout en veillant à la bonne organisation des Jeux ?

C'est sûr qu'il y a beaucoup de défis. Martin Fourcade, je lui ai proposé en 2018 de devenir président de la Commission des athlètes de Paris 2024, qui est composée d'athlètes olympiques et paralympiques de différentes disciplines, pour conseiller le comité d'organisation sur la réussite des Jeux. Et forcément, nous, en tant qu'organisateur, on se doit de coordonner l'implication des acteurs publics, l'implication des entreprises qui financent les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques, l'implication des fédérations et des athlètes. Donc, c'est assez passionnant, parce qu'un projet d'une telle envergure nécessite de coordonner toutes ces différentes parties.

Est-ce que le retour d'expérience de Pékin va vous servir pour l'organisation des Jeux à Paris ?

Nous sommes vraiment LA prochaine édition des Jeux. Donc tous les regards vont se tourner vers Paris, vers la France, vers Paris 2024. On va accueillir 206 pays. Ces 206 pays, dès la semaine prochaine, vont poser beaucoup de questions, comment ils seront accueillis, comment ils devront se préparer. L'ensemble des fédérations internationales, après avoir terminé ses différents jeux, que ce soit ceux de Tokyo ou ceux de Pékin, vont se concentrer vraiment sur la préparation de Paris 2024. Donc on va passer dans une nouvelle étape. Forcément, il y a beaucoup d'acteurs internationaux qui vont nous solliciter énormément.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité JO Pékin 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.