Cet article date de plus d'un an.

Japon-France : les Bleus s'imposent en puissance et signent une neuvième victoire de rang

Un XV de France remanié a dominé le Japon au Toyota Stadium, samedi matin, lors du premier test-match estival, et porté sa série de succès consécutifs à neuf matchs. 

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Matthieu Jalibert fait la différence face au Japon, samedi 2 juillet. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Les Bleus ont souffert face au Japon, aussi bien en première période que face à la chaleur (34 degrés et 80% d'humidité). Mais ils ont finalement signé une neuvième victoire de rang (42-23) en démontrant que la dynamique créée par le Grand Chelem ne s'était pas érodée. Avec un groupe composé de 17 néophytes, mais aussi quelques titulaires indiscutables, l'équipe de Fabien Galthié a fait parler sa puissance, samedi 2 juillet, pour faire plier les Brave Blossoms en seconde période.

Le XV de France se rapproche de son record de victoires consécutives. Ce dernier se porte à dix succès et date des années 1930, une époque aussi reculée que les adversaires des Français en ce temps-là (ils avaient battu huit fois les Allemands pour atteindre cette marque). C'est donc bien une performance majeure que viennent de signer les hommes de Galthié sur la durée. Même si la moiteur ambiante d'Aichi a pourtant bien failli couper le bel élan.

Pattes sciées et souffle court, les Français ont souvent semblé manqué de rythme au cours d'une première période où les trois pauses fraîcheur exceptionnellement prévues n'étaient visiblement pas de trop. Pourtant, avant de se faire étouffer par l'absence d'oxygène, les partenaires de Charles Ollivon avaient parfaitement réussi leur envol avec un essai de Damian Penaud dès la 3e minute. 

Laborieux puis glorieux 

Les Brave Blossoms n'ont pas fané pour autant et ont vite recollé aux crampons bleus. Ces derniers étaient lourds, et les mains étaient moites. Des imprécisions dues aux conditions météo comme à l'équipe expérimentale alignée par le sélectionneur. Si ce dernier avait annoncé que cette tournée au pays du Soleil levant servirait de "laboratoire", on peut gager que les expériences ont été concluantes. Car après avoir rejoint les vestiaires sur un score paritaire (13-13), les vieilles formules et les bébés éprouvettes ont parfaitement réagi. 

Beaucoup plus denses physiquement, les Bleus ont soudainement renoué avec les combinaisons qui les avaient portés sur le toit de l'Europe quelques mois plus tôt. Au final, ils passaient quatre essais de plus à une défense nippone aux abois et envoyaient, si besoin était, un nouveau signal fort en vue de la prochaine Coupe du monde 2023 organisée dans l'Hexagone.

Samedi prochain, à Tokyo cette fois, ils auront l'occasion de confirmer ce succès plus que probant. Mais avant cela, ils peuvent aussi se retourner en arrière et se remémorer qu'avant cette large victoire, le dernier affrontement contre le Japon, en 2017, s'était soldé par un poussif match nul à Nanterre (23-23). Une autre époque, une autre équipe surtout... 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.