NHL : Mike Grier premier manager général noir dans la ligue de hockey

Mike Grier, nommé mardi à la tête des San José Sharks, devient le premier manager général noir de l'histoire de la ligue nord-américaine de hockey sur glace.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mike Greer, le nouveau manageur des San José Sharks, la franchise de NHL, nommé le 5 juillet 2022 à ce poste. (JEFF CHIU / AP)

"Je suis extrêmement fier et reconnaissant d'avoir l'opportunité de devenir le manager général des San José Sharks". Dans un communiqué publié le mercredi 6 juillet, Mike Grier ne cachait pas son bonheur. A 47 ans, l'ancien joueur des Sharks (de 2006 à 2009), devient le premier manageur général noir dans la NHL. Un nouveau pas franchi pour la puissante ligue nord-américaine de hockey-sur-glace, très en retard par rapport à ses homologues du basket ou du football américain. Une nouvelle étape pour celui qui était, la saison dernière, conseiller pour les opérations hockey des New York Rangers. "Je sais qu'il y a eu beaucoup de hauts et de bas mais je suis prêt à travailler dur pour remettre les choses sur de bons rails", ajoute Grier, qui a effectué 14 saisons en NHL.

Il va remplacer Doug Wilson, qui a démissionné de son poste de manager général des Sharks le 7 avril pour raisons de santé après 19 ans à la tête de la franchise, qui a manqué les play-offs lors des trois dernières saisons. Elle les avait disputés lors de 14 des 15 saisons précédentes.

Mike Grier n'a pas un nom inconnu. Son frère aîné, Chris Grier, est le manager général des Miami Dolphins en NFL, le championnat de football américain bien connu pour son célèbre SuperBowl. La saison écoulée, on dénombrait cinq entraîneurs issus de minorités pour 32 équipes en NFL. Deux d'entre eux étaient noirs, dans une ligue où 70% des joueurs le sont aussi. En basket, dans la NBA, 14 entraîneurs noirs ou métis évoluent au sein des 30 franchises la saison dernière. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NHL

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.