Mondial de handball : le "Conseil de jeu" des Bleus, table ronde du hand tricolore avec "un cercle de joueurs un peu plus restreint"

Depuis le début de ce Mondial en Egypte, les Bleus gagnent, certes, mais souvent dans la douleur. Ils se cherchent. Les Experts ont sorti les habits de chantier, c'est l'heure de la reconstruction. Et ça passe par des discussions, beaucoup d'échanges, parfois même en comité restreint.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe de France de handball le 13 janvier 2021 au Caire, en Egypte, où se dispute le Championnat du monde masculin de handball (jusqu'au 31). (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

C’est une petite ligne dans le programme des Bleus qui a attiré l'attention des journalistes : "Conseil de jeu", une sorte de cercle fermé où la parole devient philosophie. Mais c'est aussi un jardin secret pour ceux qui sont autour de la table, comme Kentin Mahé, le meneur de jeu de l'équipe de France. "C'est un truc qui nous appartient. Le Conseil de jeu a été mis en place justement par le nouveau staff pour un échange plus clair et plus facile, pour recentrer nos intérêts et nos idées, pas en groupe de vingt mais en comité d’une dizaine de personnes", explique-t-il.

Luka Karabatic, lui aussi, fait partie de cette petite société secrète du handball tricolore formée à l'ombre des pyramides de Gizeh. C'est là que se redessine l'identité de jeu des Bleus. Et ce n'est pas une mince affaire. "Ce sont des réunions en vidéo, comme on peut les faire avec toute l'équipe, mais avec un cercle de joueurs un peu plus restreint, des référents en attaque, en défense"

"C'est aussi un moment d'échanges avec le staff, comme une pré-réunion à la réunion qu'on a par la suite, souvent dans l'après-midi, avec tout le groupe, où là on définit clairement toutes les stratégies et tout le plan de jeu."

Luka Karatabic

à franceinfo

Luka Karabatic, Kentin Mahé, ça fait deux. On peut facilement imaginer que le sélectionneur Guillaume Gille et son adjoint Eric Mathé y soient, tout comme le nouveau capitaine, et historique des Bleus, Michaël Guigou. Mais Luka Karabatic ne veut pas en dire plus sur l'identité des sociétaires de ce bien mystérieux "Conseil de jeu" : "Je préférerais qu'on garde ça pour nous. On a notre fonctionnement. C'est quelque chose qui se passe en interne, et qui est propre à l'équipe", lâche-t-il.

Il faut espérer que ce conseil des sages ait trouvé une botte secrète pour dimanche soir. Toutes les bonnes idées sont les bienvenues face au Portugal qui commence à faire beaucoup de bruit dans le hand européen et que les Bleus retrouveront en mars prochain sur la route des Jeux de Tokyo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.