Handball : les Bleues dans un groupe avec les Pays-Bas, la Macédoine du Nord et la Roumanie à l'Euro 2022

La compétition se déroulera en Slovénie, en Macédoine du Nord et au Monténégro du 4 au 20 novembre prochain. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Estelle Nze Minko et les Françaises vont tenter de remporter un troisième championnat du monde, dimanche contre la Norvège. (JAVIER BORREGO / SPAIN DPPI)

Les adversaires des Bleues en phase de poules du prochain Euro sont désormais connus. L'équipe de France féminine de handball affrontera les Pays-Bas, la Macédoine du Nord et la Roumanie dans le groupe C du tour préliminaire de l'Euro 2022 en novembre prochain (du 4 au 20), comme l'a révélé le tirage au sort effectué jeudi 28 avril. "C'est un tirage conforme à ce que l'on peut attendre d'un championnat d'Europe où il n'y pas énormément de surprises, contrairement à celui d'un Mondial", a déclaré le sélectionneur Olivier Krumbholz après le tirage au sort.

Les vice-championnes d'Europe et du monde joueront leurs matchs du tour préliminaire à Skopje, en Macédoine du Nord, l'un des trois pays organisateurs de cette édition avec la Slovénie et le Monténégro. Ce sera d'ailleurs la première fois que l'Euro féminin de handball sera organisé dans trois pays. Mais il faudra avant cela retrouver de véritables automatismes pour les Tricolores. La semaine dernière, les championnes olympiques se sont inclinées pour la première fois de la campagne de qualifications en six rencontres face à la République tchèque à Plzen (31-30), puis s'étaient reprises en infligeant une lourde défaite aux Ukrainiennes (27-18).

"Ce n'est pas un mauvais tirage"

Pour valider leur ticket pour la suite de la compétition européenne, les championnes olympiques de Tokyo devront finir dans les trois premières places du groupe C. En cas de qualification, elles retrouveront une équipe du groupe D, à choisir entre la Pologne, l'Espagne, le Monténégro et l'Allemagne. "Nous sommes dans la partie de tableau où, au tour principal, nous éviterions les équipes scandinaves (Danemark, Norvège et Suède). Donc, l'un dans l'autre, ce n'est pas un mauvais tirage", a conclu le sélectionneur français, déjà impatient d'en découdre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.