Euro Féminin : après sa défaite en finale face à la Norvège, Krumbholz se dit "très fier du parcours et de ses joueuses"

La défaite est cruelle pour les Bleues face à la Norvège en finale de l'Euro Féminin. Après une belle remontée, les Françaises se sont finalement inclinées avec deux buts d'écart. Les réactions d'après match traduisaient forcément une grande frustration même si les Tricolores gardaient la tête haute.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les joueuses d'Olivier Krumbholz n'ont rien lâché mais ont fini par s'incliner. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

La déception se lisait forcément sur son visage, mais Estelle Nze Minko n'oublie pas la médaille d'argent qu'elle vient de décrocher avec ses coéquipières. Elle s'est exprimée sur TF1 :  "En face ce sont des joueuses un peu plus expérimentées. La Norvège c’est un concept complètement différent. Elles jouent ensemble depuis très très longtemps, elles ont une aisance technique comme on a tous pu le voir en attaque. Nous on a énormément de potentiel. On est déçues mais on quand même une médaille d’argent et beaucoup d’espoirs pour la suite."

Réaliste, l'entraîneur des Bleues Olivier Krumbholz, reconnaît qu'il a manqué quelque chose à ses joueuses : "C’est vrai qu’on a fait énormément d’efforts pour revenir. On était revenu et puis après on a recraqué. On a fait une grosse erreur sur un mauvais changement au plus mauvais moment. Mais on était quand même un petit peu fébrile parce qu’on a raté la première mi-temps. On a raté beaucoup de tirs, on n'était pas franchement à l’aise dans ce match", observait-il au micro de TF1. "Elle se sont battues comme des lionnes, elle ont défendues de manière exceptionnelle. Par contre en attaque, on n’a pas eu vraiment d’aisance. On manquait de continuité, de précision dau tir surtout. Je pense que la victoire de la Norvège est quand même assez logique. On aurait pu l’inverser mais il nous a manqué de la précision  dans les 10 dernières minutes." Malgré la défaite, les handballeuses repartent avec une médaille d'argent de cet Euro. Olivier Krumbholz se dit "très fier du parcours, c’est une médaille d’argent."  

"Il faudra être meilleur cet été pour les Jeux Olympiques mais il y a de quoi avoir une belle équipe."

L'objectif pour la suite, se remettre au travail afin de s'améliorer et de trouver ce qu'il a manqué aux Françaises : "On perd de peu. On a un groupe qui est très très perfectible. Je pense qu’on a plein d’enseignements à tirer de cette compétition. Maintenant, il faut régler les problèmes et être meilleur cet été pour les Jeux Olympiques mais il y a de quoi avoir une belle équipe. Il faut travailler certains secteurs trop fragiles comme certains postes de défense", déclarait également le coach après la finale

Olivier Krumbholz  et ses joueuses devront maintenant se concentrer sur la prochaine étape, les Jeux Olympiques de Tokyo: "On a des jeunes joueuses qui ne peuvent que progresser donc je pense que l’Équipe de France sera plus forte, plus solide. On a une longue préparation et on devrait arriver aux Jeux Olympiques avec un niveau supérieur."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.